Acquisition : comment JVWeb se renforce sur le référencement naturel

JVWeb, agence montpelliéraine de marketing digital, rachète le Britannique Ocere, spécialisé dans le référencement naturel, dans le netlinking et la création de contenu à l’international. Objectif : renforcer son activité SEO et son maillage international. Explication de son président-fondateur, Jonathan Vidor.
Cécile Chaigneau

3 mn

Jonathan Vidor, président-fondateur de l'agence de marketing digital JVWeb, renforce ses compétences en rachetant l'agence britannique spécialisée en référencement naturel Ocere.
Jonathan Vidor, président-fondateur de l'agence de marketing digital JVWeb, renforce ses compétences en rachetant l'agence britannique spécialisée en référencement naturel Ocere. (Crédits : Edouard Hannoteaux)

Le 10 janvier, l'agence montpelliéraine de marketing digital JVWeb annonce qu'elle vient de procéder à l'acquisition de la société britannique Ocere, agence en référencement naturel (SEO), spécialisée en netlinking et création de contenu à l'international.

Acteur référent du marketing digital et partenaire officiel de Google et de Facebook, JVWeb propose de construire et d'optimiser une stratégie d'acquisition digitale via l'ensemble des leviers d'acquisition clients (Google Ads, Social Ads, SEO), couplée à un développement individualisé de solutions d'automation et d'analyse.

Après avoir levé 25 millions d'euros en mai 2021, JVWeb réalise cette opération de croissance externe afin de renforcer son activité SEO en intégrant de nouvelles compétences en référencement naturel, levier intéressant pour les e-commerçants car générant un trafic gratuitement, mais aussi le plus compliqué à maîtriser.

Etre complémentaires sur les stratégies de référencement

« Je suis très heureux qu'Ocere rejoigne JVWeb, nous partageons la même vision stratégique sur la qualité et sur le développement en Europe, commente Jonathan Vidor, président-fondateur de JVWeb. Cela nous permet de proposer une offre complète en référencement naturel à nos clients, mais également d'exporter notre offre de gestion Google Ads et Facebook Ads au Royaume-Uni. C'est une étape supplémentaire dans notre développement européen. »

Avec cette nouvelle alliance, JVWeb et Ocere veulent proposer aux marques et e-commerçants un accompagnement complémentaire sur l'ensemble des étapes d'une stratégie de référencement.

Ocere, basée près de Cheltenham, le hub Cyber-tech du Royaume-Uni, a été créée il y a douze ans par Tom Parling qui la dirige encore aujourd'hui. Elle annonce gérer plus de 220 clients actifs dans un grand nombre de secteurs d'activité (gaming, technologie, finance, etc.) et dans plus de 40 langues. Elle emploie 20 personnes et affiche un chiffre d'affaires 2021 de 6 millions d'euros (+ 63%, après une hausse de +113% en 2020).

Jonathan Vidor précise que « l'ensemble des 20 salariés sont conservés et Tom Parling reste à la tête de l'agence britannique ».

« Cette opération est véritablement source de synergies pour les clients, les équipes et les projets de croissance des deux entités », souligne Tom Parling.

Des recrutements en cours

Après un chiffre d'affaires de 15 millions d'euros en 2020, l'agence montpelliéraine JVWeb annonce une hausse de 10%, soit 16,5 millions d'euros, en 2021. Présente à Montpellier, Paris, Genève et Shanghai, la PME emploie 72 salariés d'une dizaine nationalités. Le rachat d'Ocere lui permet aussi de développer son maillage international. Jonathan Vidor indique que les projets d'ouverture de bureau en Espagne, en Italie, en Allemagne, aux Pays-Bas ou en Belgique sont « toujours en discussion ». Quant à l'implantation de JVWeb en Asie du sud-est, le dirigeant confirme que c'est toujours une ambition mais retardée « car la Malaisie subit des complications dues au Covid, donc rien ne se fera probablement avant septembre ».

En 2021, afin de répondre à la problématique des annonceurs, JVWeb a lancé deux nouveaux services : Studio Ads (céations de bannières/vidéos et de pages web optimisées pour améliorer les conversions des campagnes publicitaires) et Retail Media (présence des marques sur les sites des plus grands vendeurs en ligne comme Amazon, Fnac ou La Redoute).

« Ces services emploie aujourd'hui trois personnes à temps plein et nous prévoyons deux autres recrutements avant l'été, précise Jonathan Vidor. Nous recherchons par ailleurs dès aujourd'hui trois ou quatre développeurs web, six chargés de comptes pour Google Ads et Facebook Ads, que nous recrutons en général à la sortie de l'école pour les former ensuite, et un commercial. Mais c'est compliqué de recruter en ce moment... »

Cécile Chaigneau

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.