Comment Sweep aide les entreprises à gérer leur empreinte carbone

Piloter sa stratégie climatique en mesurant et cartographiant son empreinte carbone puis en agissant pour la réduire, c’est ce que propose la nouvelle plateforme digitale Sweep, opérationnelle depuis quelques jours. Créée à Montpellier par l’entrepreneuse Rachel Delacour et trois associés, Sweep s’adresse principalement aux grandes entreprises très émettrices de carbone.
Cécile Chaigneau

4 mn

L'équipe fondatrice de Sweep, à Montpellier : Nicolas Raspal, Rachel Delacour, Raphaël Gueller et Yannick Chaze.
L'équipe fondatrice de Sweep, à Montpellier : Nicolas Raspal, Rachel Delacour, Raphaël Gueller et Yannick Chaze. (Crédits : Sweep)

Elle s'attaque à l'un des plus gros enjeux planétaires du moment : la réduction des émissions de gaz à effet de serre et notamment l'empreinte carbone des entreprises.

Car c'est bien aux entreprises, et notamment aux plus grandes, très émettrices de carbone, que la startup montpelliéraine Sweep s'adresse. Créée en juin 2020, la plateforme digitale Sweep est désormais opérationnelle.

Après avoir créé, dirigé puis vendu BIME Analytics à Zendesk (business intelligence en mode Saas et éditeur de solutions cloud), l'entrepreneuse montpelliéraine Rachel Delacour revient donc sur la scène économique avec trois autres cofondateurs : Nicolas Raspal (fondateur de BIME Analytics avec elle), Yannick Chaze et Raphaël Gueller, experts en ingénierie logicielle et creative-design. Et ils ont embarqué avec eux Renaud Bettin, cofondateur de Net Zero Initiative chez Carbone 4 et expert de la compensation carbone.

Leur outil digital a pour vocation de permettre aux entreprises de piloter leur stratégie climatique en mobilisant leurs salariés mais aussi toute la chaîne de valeur de leur écosystème opérationnel.

Cartographier, hiérarchiser

Le constat que font les confondateurs de Sweep : « Les effets du changement climatique s'intensifient et les entreprises, tous secteurs confondus, sont toujours plus nombreuses à agir mais ne disposent que d'une offre fragmentée d'outils souvent non adaptés à leurs enjeux et à la réalité de leur industrie empêchant le passage à l'action ». Et si les entreprises peinent encore parfois à mesurer la réalité de leur empreinte carbone et à lire leur engagement, elles ont également beaucoup de mal à agir sur la chaîne de valeur (fournisseurs, sous-traitants, supply-chain, etc.).

Sweep lance le premier logiciel en ligne de gestion d'empreinte carbone avec deux fonctionnalités. Sweep Trees permet à l'entreprise de cartographier ses sources d'émissions, de les organiser par marques, produits, départements ou implantations géographiques afin de faciliter le suivi et la hiérarchisation de son empreinte carbone dans toute l'organisation. Et avec Sweep Connect, les entreprises d'une même chaîne de valeur peuvent se relier et échanger en toute sécurité des données carbone d'un simple clic.

« Avant qu'il ne soit trop tard »

« Sweep permet aux utilisateurs d'affecter des équipes au suivi des émissions carbone et d'initier des réductions dans une seule plateforme logicielle évolutive, ajoute Rachel Delacour. L'entreprise peut mesurer ses émissions carbone à la source selon son métier et ses activités grâce à notre base qui contient 15.000 facteurs d'émissions, puis de faire des simulations d'actions pour voir l'impact et d'agir... Nous savons combien il peut être extrêmement difficile d'identifier ce qui doit être fait pour réduire ses émissions de carbone et prendre des mesures climatiques efficaces. Nous avons conçu Sweep dès le départ pour être collaboratif et simple à utiliser, afin d'aider à mobiliser l'intention et de la traduire rapidement en résultats réels. Avant qu'il ne soit trop tard. »

Sweep propose également un catalogue répertoriant des projets de réduction et de séquestration d'émissions carbone partout dans le monde (une vingtaine sont référencés à ce jour), adossé à des outils fintech permettant aux entreprises de piloter leurs propres contributions à des projets bas carbone.

« Quand une entreprise décide de mettre en place une stratégie climat, elle fait son bilan carbone puis fait des investissements pour réduire son empreinte, mais il se peut qu'elle ait un reliquat d'émissions au-delà duquel elle ne peut pas aller. Elle peut alors décider de soutenir financièrement des projets de séquestration ou de réduction d'émissions carbone », explicite Rachel Delacour, qui rechigne à employer le terme « compensation », car compenser pourrait signifier se dédouaner de sa propre responsabilité à émettre.

Un premier tour de table de 5 millions de dollars

Le modèle économique de Sweep, qui emploie à ce jour une quinzaine de personnes, repose sur le mode SaaS. Et la startup prendra également une commission sur les achats de crédits carbone via le soutien de projets bas carbone.

Pour se financer, la startup vient de boucler un premier tour de table de 5 millions de dollars auprès de New Wave (nouveau fonds d'investissement soutenu par Xavier Niel et Peter Fenton), 2050 (société de gestion à être détenue à 100% par un fonds de pérennité) et La Famiglia (fonds berlinois). Par ailleurs, plusieurs tech-entrepreneurs basés à San Francisco soutiennent Sweep, dont Nicolas Dessaigne, le fondateur d'Algolia, et Adrian McDermott, CTO de Zendesk.

« Partout dans le monde, les entreprises sont sous pression : celle de leurs clients, des investisseurs et des régulateurs afin qu'elles prennent des mesures pour réduire leurs émissions, déclare Pia d'Iribarne, cofondatrice de New Wave. Nous assistons à une croissance sans précédent du marché des climate-tech et nous nous attendons à ce qu'il continue d'exploser. [...] Nous avons investi dans Sweep en raison de leur expertise de classe internationale en matière environnementale et de leur succès dans le développement de plateformes SaaS de pointe. C'est la bonne équipe et le bon produit au bon moment. »

Cécile Chaigneau

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.