Vogo s'allie à la Caisse d'Épargne LR dans sa conquête du marché sportif

 |   |  554  mots
P. Canayer (MHB), C. Bouchenoire (MHR) C. Fabresse (Caisse d'Épargne LR), R. Tchale-Watchou (MHR), et C. Carniel (Vogo)
P. Canayer (MHB), C. Bouchenoire (MHR) C. Fabresse (Caisse d'Épargne LR), R. Tchale-Watchou (MHR), et C. Carniel (Vogo) (Crédits : Anthony Rey)
Le Montpelliérain Vogo (application de smart stadium) a signé, le 24 octobre, un partenariat financier et relationnel avec la Caisse d'Épargne Languedoc-Roussillon. L'accord l'aidera à déployer son produit auprès du MHB et MHR, alors que la start-up consolide son business model auprès des clubs et fédérations sportives.

Créatrice d'une application permettant aux spectateurs de faire un arrêt sur image, un ralenti, ou un zoom sur une action lors d'une rencontre sportive, Vogo vient de signer un accord stratégique avec la Caisse d'Épargne Languedoc-Roussillon (183 agences, 2 Mds € de nouveaux crédits en 2015).

La banque régionale, partenaire du Montpellier Hérault Rugby (MHR) et du Montpellier Handball (MHB), va aider la start-up montpelliéraine à déployer son produit auprès des deux clubs. Cet accord intervient alors que Vogo, après avoir testé et diffusé son produit auprès d'une trentaine de clubs en France et à l'étranger, cherche à l'installer de façon pérenne.

Vogo en phase d'accélération

Start-up créée en 2013 à Montpellier, Vogo place actuellement tous ses efforts dans le faire-savoir autour de son produit afin de le mettre à disposition d'un maximum de fédérations et de clubs en amont des rencontres sportives, en l'intégrant par exemple à leur propre application maison. La location de la solution, ainsi que la visibilité apportée à des acteurs ayant une politique de sponsoring tels que la Caisse d'Épargne LR, figurent parmi les sources de revenus de Vogo.

"Nous avions déjà collaboré avec ces deux clubs pour tester le concept de Vogosport dans leur stade, indique Christophe Carniel, fondateur de Vogo. Il nous fallait aussi travailler pour que le dispositif soit totalement autorisé par les organisateurs, tels que les les fédérations ou les ligues sportives, ou par des diffuseurs tels que BeIn ou Canal + (dont Vogo capte les images dans les stades, NDLR). Après avoir progressé sur ces aspects dans le contexte du MHB et des MHR, nous pouvons nous ouvrir à d'autres sports."

"Au vu du contexte parfois morose, la Caisse d'Épargne LR veut se positionner en soutien de l'éducation et de la culture, où nous rangeons le sport, explique Christine Fabresse, présidente du directoire de la banque. À travers le soutien que nous apportons depuis plusieurs années aux clubs, cette politique de sponsoring crée de la valeur sur le territoire. Elle permet aussi d'exprimer plusieurs de nos priorités, telles que le soutien aux entreprises innovantes et la capacité à offrir à nos clients des services innovants et personnalisés."

Déjà 5 brevets mondiaux

Présents lors de cette signature, Patrice Canayer, l'entraîneur du MHB, a vanté les initiatives qui visent à utiliser le sport comme un élément identifiant la nouvelle région Occitanie ("avec une superficie comparable à la Hollande, et donc une taille internationale, nous devons démontrer notre capacité à porter des projets de dimension internationale"), tandis que Robins Tchale-Watchou, joueur du MHR, a souligné l'intérêt médical de Vogo ("en revoyant les actions et donc l'angle des impacts avant de faire des IRM, nous pouvons progresser dans la prévention de la traumatologie").

Pour sa part, Christophe Carniel indique que Vogo a déjà déposé cinq brevets pour accélérer, par ailleurs, son développement à l'international. À terme, la start-up se prépare à une évolution de son business model : "Nous allons rajouter du contenu à l'application, comme des statistiques ou des images en plus de celles des diffuseurs, et surtout, nous allons développer des services par micro-paiement pour faciliter le e-commerce pendant le temps du match (restauration, merchandising, etc.)", annonce le fondateur de Vogo.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :