BigUp for Startup : 11 grands groupes dévoilent leurs appels à projets

 |   |  715  mots
(Crédits : BigUp for Startup)
La 4e édition de BigUp for Startup se déroulera les 17 et 18 mai prochains à Toulouse. Le 4 avril, lors du lancement de l’événement, les 11 grands groupes participants ont présenté leurs appels à projets et les thématiques sur lesquelles ils ont des attentes en matière d’innovation.

Né en 2015 dans le cadre de la French Tech à Montpellier, le programme activateur de business entre grands groupes et start-ups s'est déployé en région Occitanie et dans toute la France.

« La logique de BigUp For Startup, c'est comment innover en accélérant les relations entre grands groupes et start-ups, comment faire que ces relations soient plus productives en matière de contrats de collaboration, comment faciliter l'accès aux marchés des grands groupes pour les start-ups », rappelle Pierre Billet, cofondateur et copilote de la manifestation.

Depuis sa création, BigUp For Startup a travaillé avec neuf écosystèmes régionaux, 30 grands groupes et plus de 700 start-ups, et une soixantaine de contrats de collaboration ont été conclu entre grands groupes et start-ups.

En 2017, 112 start-ups avaient candidaté, 79 avaient été retenues pour des rendez-vous d'affaires individuels avec des grands groupes et 20 pour pitcher devant l'ensemble des grands groupes.

L'événement, qui se veut un marqueur de l'économie numérique des territoires, est passé depuis mars sous statut associatif afin d'accroître son opérationnalité et son rayonnement géographique. Son ambition : se développer hors des frontières nationales.

Quels besoins ?

La 4e édition comptera une dizaine de rendez-vous en France, à commencer par les 17 et 18 mai à Toulouse. Elle a été lancée le 4 avril, en présence de Nadia Pellefigue et Chantal Marion, respectivement vice-présidente de la Région Occitanie et de Montpellier Méditerranée Métropole, en charge du développement économique.

C'était l'occasion pour les 11 grands groupes (Banque Populaire du Sud, EDF, Enedis, GRDF, Crédit Agricole Technologies & Services, BVA, Groupe La Dépêche, La Poste, Orange, la Société Générale et l'accélérateur SNCF 574 Occitanie) qui participeront au rendez-vous Occitanie de présenter leurs besoins en matière d'innovation et leurs attentes vis à vis des start-ups.

Mobilité, sécurité...

 « Nous souhaitons trouver des solutions sur la mobilité des collaborateurs, développe par exemple Frédéric Planche, directeur de l'agence Sud innovation de la Banque Populaire du Sud. Également sur la gestion des réservations à distance de nos salles de réunion, et sur la détection et l'accompagnement de nos talents de demain. »

Sur fond de transition énergétique, le groupe EDF veut développer des solutions innovantes en matière de services à la personne dans l'habitat, tandis que le gestionnaires d'infrastructures Enedis vise « la satisfaction clients grâce aux technologies numériques, le numérique pour aider à la sécurité des salariés et des prestataires, et le numérique dans les compétences métiers pour préparer l'avenir ».

... gaz vert, flux de voyageurs

Chez GRDF, cinq cibles : le gaz vert dans la transition énergétique, la prévention des dommages aux ouvrages, la mise en relation « Travaux/Entreprises », la solution du gaz naturel véhicule pour le dernier km, et la transmission des connaissances et des savoirs au sein du groupe.

Autres exemples de pistes attendues par l'accélérateur SNCF 574 Occitanie : « La lutte contre les tags sur les trains régionaux, l'amélioration du sentiment de sécurité dans les gares et dans les trains, la connaissance et la gestion des flux de voyageurs et visiteurs en gare, les services innovants aux voyageurs en gare et dans les trains », liste Christelle Lauga, responsable de l'accélérateur.

Tous les appels à projets des grands groupes sont accessibles sur le site internet de l'événement. Les start-ups intéressées peuvent candidater en ligne jusqu'au 25 avril minuit. Le 4 mai, les grands groupes dévoileront les start-ups qui auront été retenues pour pitcher le 18 mai.

Un Innovation IT Day

Pour cette édition 2018 et pour la 1ère fois, le cluster numérique DigitalPlace et BigUp for Startup s'associent pour créer une journée dédiée au business innovation, baptisée l'Innovation IT Day (IITD). Il réunira, le 17 mai à l'espace Diagora de Labège, toute la chaîne de l'innovation numérique de la région Occitanie : laboratoires de recherche, start-ups et PME innovantes, ainsi que grands comptes industriels.

La thématique 2018 retenue est « L'humain au cœur de l'innovation », et l'événement proposera une keynote de Olivier Ezratty, conseil en stratégie de l'innovation : « Numérique, vraies et fausses innovations. Et l'humain dans tout ça ? ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/04/2018 à 9:24 :
Dommage qu'on ne trouve pas dans ces grands groupe des professionnels de la santé dans la filière de laquelle les soi-disant "startup" ont bien du mal à décoller.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :