La filière du traitement de surfaces veut grandir

 |   |  288  mots
L'organisation du 1er forum régional dédié à la question, jeudi prochain, témoigne des efforts de la filière pour se structurer. En ligne de mire : de nouveaux marchés.

Mécatronique LR, le groupement d'entreprises de la mécanique et de l'électronique en Languedoc-Roussillon, organise le 1er Forum régional consacré au traitement de surfaces le jeudi 24 février 2011 à Agropolis, à Montpellier.

Ce réseau est aujourd'hui pilote d'une initiative datant de 2008, lancée par l'Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM), et visant à mieux coordonner les industriels et les sous-traitants de la filière opérant en région.

« Les grands donneurs d'ordre régionaux, comme Richard-Ducros à Alès (30) et Cameron à Béziers (34), avaient démarré une action pour que les sous-traitants et les faiseurs répondent mieux à leur problématique, et pour favoriser ainsi une meilleure adéquation entre l'offre et la demande, souligne Bruno Robert, P-dg de Sider Industrie à Nîmes (30), et membre du bureau de Mécatronique LR. Il nous faut être en capacité de mieux répondre à des marchés techniques tels que les grandes longueurs, dans le mobilier urbain notamment, et à des marchés spécifiques tels que le pétrole, le nucléaire ou l'aérospatiale. »

Le 1er Forum régional veut répondre au souhait des professionnels de mieux se connaître et d'améliorer la visibilité de la filière, dans un contexte économique difficile, comme l'atteste le dépôt de bilan de Richard-Ducros.

La filière du traitement de surface englobe, à ce jour, 25 sous-traitants identifiés par Mécatronique LR en Languedoc-Roussillon.

Anthony Rey

À lire également :
- Richard-Ducros en dépôt de bilan
- Optitec finalise son nouveau site de production

Légende : Optitec, basée à Vendargues (34), est l'une des entreprises régionales les plus impliquées dans la structuration en cours de la filière
Crédit photo : Edouard Hannoteaux


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :