Accès aux soins : l’Hérault, département pilote sur les assistants médicaux

 |   |  694  mots
Le nombre de Maisons de santé et de centres de santé sur l'Occitanie sera porté à 205.
Le nombre de Maisons de santé et de centres de santé sur l'Occitanie sera porté à 205. (Crédits : DR)
Les deux premiers assistants médicaux de la Région Occitanie vont exercer auprès de médecins héraultais, ont annoncé, le 10 octobre, l’Agence Régionale de Santé et la Caisse régionale d’assurance maladie. La nouvelle intervient alors que l’ARS labellise 23 projets supplémentaires maisons et centres de santé en Occitanie, portant à 205 leur nombre sur le territoire régional.

Pour faciliter l'exercice médical dans les territoires où les médecins sont moins nombreux, les orientations nationales du dispositif "Ma santé 2022" ont prévu la création de postes d'assistants médicaux. L'accord conventionnel signé à ce sujet entre l'Assurance Maladie et les médecins libéraux, était paru au journal officiel le 20 août dernier.

En Occitanie, c'est dans le département de l'Hérault que l'Assurance Maladie a signé les deux premiers contrats. Ces deux postes, à mi-temps, viendront soutenir l'activité de deux médecins généralistes à Pézenas et à Canet.

Une quinzaine d'assistants médicaux à terme

Dans ce contrat, opérationnel depuis le 1er septembre, la CPAM s'engage sur une subvention de 18 000 € la première année d'exercice, et de 13 500 € sur la deuxième, avant de stabiliser son aide à 10 500 € par an. En contrepartie, les médecins s'engagent à prendre en charge une centaine de patients supplémentaires.

"Sur les zones en tension, il faut redonner du temps médical au médecin et l'alléger sur les tâches administratives qui occupent en moyenne plus de 6 heures de sa semaine, explique Philippe Trotabas, directeur de la CPAM de l'Hérault. Ce sera le rôle de...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :