La Caisse d’Epargne LR s’engage auprès de Créalia Occitanie

 |   |  434  mots
Stéphane Marcel, président de Créalia, et Christine Fabresse, présidente du Directoire de la Caisse d'Epargne Languedoc-Roussillon, le 4 octobre 2017.
Stéphane Marcel, président de Créalia, et Christine Fabresse, présidente du Directoire de la Caisse d'Epargne Languedoc-Roussillon, le 4 octobre 2017. (Crédits : Cécile CHAIGNEAU)
Le 4 octobre, la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon a signé sa première convention d’engagement avec Créalia Occitanie à hauteur de 150 000 €. La banque envoie ainsi un signal de soutien envers l’économie et plus spécifiquement les entreprises innovantes.

Créalia est le fonds régional de financement et de soutien en amorçage aux entreprises innovantes. Présidé par Stéphane Marcel (CEO de SMAG), il a étendu son champ d'action à toute l'Occitanie depuis juin dernier.

« Ce dispositif permet, grâce à des fonds privés, de susciter un effet de levier sur les fonds publics pour aider à l'amorçage des entreprises, rappelle Stéphane Marcel le 4 octobre, au moment de signer une convention de partenariat avec la Caisse d'Epargne Languedoc-Roussillon. Sans les souscripteurs privés, Créalia n'existerait pas. »

La Caisse d'Epargne Languedoc-Roussillon a en effet remis un chèque de 150 000 € au titre de cette nouvelle coopération de trois années (environ 50 000 € par an).

« L'argent reste sur le territoire »

« Nous sommes une banque coopérative régionale, nos actionnaires sont nos clients, ce qui nous donne une capacité à travailler sur du long terme, déclare Christine Fabresse, présidente du directoire de la Caisse d'Epargne LR. Nous nous intéressons à tout ce qui fait l'économie du territoire. Nous avons octroyé 2 Mds de crédits nouveaux en 2015, la même chose en 2016, et nous dépasserons cette somme en 2017. Cet argent reste sur le territoire... Ce partenariat avec Créalia signe notre volonté d'accompagner les entreprises. C'est notre rôle de banquier d'allouer des moyens là où ils seront utiles. »

La banque, qui accompagne également l'innovation au travers de divers autres outils et partenariats (actionnaire Soridec, garantie INNOV FIN, fonds européens de développement régional), annonce qu'elle présentera prochainement un nouveau dispositif innovant baptisé Néo Business...

Soutenir 100 entreprises par an d'ici trois ans

Depuis son lancement, Créalia a octroyé 12 M€ de prêts à des entreprises innovantes, soit 400 projets soutenus et près de 4 000 emplois créés. La plate-forme a prêté 1,7 M€ depuis janvier 2017.

« Nous soutenons en moyenne une quarantaine d'entreprises par an, et nous avons pour objectif d'ici trois ans de monter à 100 sur toute l'Occitanie, soit 5 M€ prêtés, annonce Stéphane Marcel. L'appétence au risque est bien plus développée outre-Atlantique qu'en France, mais j'ai l'impression qu'une prise de conscience s'opère. »

En février dernier, Créalia avait été retenue comme opérateur, pour les prêts d'honneur, du dispositif FOSTER TPE-PME (mis en place par la Région Occitanie et le Fonds européen d'investissement) sur l'ex-Languedoc-Roussillon.

« Nous espérons que pour le FOSTER qui se mettra en place sur l'ex-Midi-Pyrénées d'ici la fin de l'année (l'appel à manifestation d'intérêt est attendu de façon imminente, NDLR), Crealia sera également retenue », ambitionne Stéphane Marcel.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :