Sofilec va créer 4 agences à Toulouse en 2 ans

 |   |  415  mots
(Crédits : SOFILEC)
Le loueur de matériel agricole et BTP, basé à Montpellier, maintient une cadence soutenue dans l'extension de son réseau en Occitanie et Paca, avec 7 ouvertures d'agences prévues d'ici la fin 2018, dont 4 à Toulouse. Un effort qui se doublera de 20 recrutements, après les 30 enregistrés en 2016.

Après les reventes successives de sa filiale Ferrat (maintenance) au Luxembourgeois Colvemat, de la concession au Landais Agrivision, et du site Parts-discount.fr (vente de pièces) au groupe aixois Nova, la société montpelliéraine Sofilec s'est recentrée sur son métier de loueur de matériel agricole et BTP, comme en témoignent ses efforts pour étendre son réseau d'agences. Après Narbonne (11) et Nîmes (30) en 2016, d'autres ouvertures sont en cours de concrétisation ou prévues d'ici la fin 2018 : Castelnaudary (11) en début d'année, Aubagne (13) à partir du 1er mars, bientôt suivies de Toulon (83) et Toulouse (31).

Un effort spécifique sur Toulouse

L'implantation de Sofilec à Toulouse devrait à elle seule donner lieu à quatre ouvertures d'agences : l'une par croissance organique, et les autres par croissance externe. "Nous ciblons des sociétés réalisant entre 5 et 9 M€ de chiffre d'affaires", précise le président de Sofilec, Antoine Lequellec.

"Les Bouches-du-Rhône, l'ex-Midi-Pyrénées et la zone Gard-Hérault-Aude, avec respectivement 2,4 millions, 1,4 million et 1,9 million d'habitants, sont de véritables poumons économiques, analyse-t-il. Nous décidons de l'extension du réseau d'agences en cohérence avec cette carte, sans aller au-delà."

Une nouvelle labellisation en janvier

Selon Antoine Lequellec, après avoir connu des pics d'activité de 20 % par an par le passé, le marché national de la location de matériel de manutention s'était stabilisé entre 1 et 3 % au cours des trois dernières années, mais affiche désormais des perspectives de + 5 % sur les trois prochaines ("avec notamment l'arrivée du chantier du Grand Paris"). Pour ne pas manquer le coche, Sofilec a obtenu, en janvier dernier, la labellisation SE+, un référentiel adapté au métier de la location, de la distribution et de la réparation de ce type de matériels.

"Le groupe Sofilec ne possède plus que deux filiales aujourd'hui - Locplus pour la location, et Covetech pour le contrôle technique - sur des métiers de service, qui nous impose d'avoir un certain degré de contrôle dans nos prestations, explique Antoine Lequellec. Or cette labellisation va nous permette de candidater à tous les appels d'offres, et de gagner en crédibilité auprès des grands comptes."

La société, qui est passée de 73 à 104 salariés en deux ans, prévoit 20 nouvelles embauches cette année. Elle développe un chiffre d'affaires de 12 M€ sur son périmètre actuel, et affiche un prévisionnel de 17 M€ à trois ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :