François Galinou : « Le défi de la réforme de la formation professionnelle, c’est de prouver des résultats »

 |   |  1437  mots
François Galinou, président d'ICPF & PSI
François Galinou, président d'ICPF & PSI (Crédits : DR)
Le secteur de la formation professionnelle, connu pour ses dispositifs complexes et son écosystème opaque pour les non-initiés, va connaître de nouvelles secousses, avec le projet de loi baptisé « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » et porté par la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. Le gouvernement veut « désadministrer » le secteur et simplifier l’architecture du système. François Galinou, président de l’ICPF & PSI, commente.

À quelques semaines de l'arrivée en première lecture à l'Assemblée nationale du projet de loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel », François Galinou, président de l'ICPF & PSI...

Article réservé aux abonnés

Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :