ICC : le pôle numérique du Soler attendu pour la rentrée 2020

 |   |  559  mots
Le projet a été confié à l'agence d'architecture perpignanaise Ecotype
Le projet a été confié à l'agence d'architecture perpignanaise Ecotype (Crédits : Ecotype)
Le 5 octobre, la ville du Soler (66) et l’Institut de développement et d'enseignement multimédia (Idem), implanté depuis 1997 dans la ville catalane, ont posé de la 1e pierre du futur pôle numérique, un bâtiment de 3 900 m2 qui devrait accueillir, dès la rentrée 2020, les élèves de l’Idem. Les travaux de construction devraient être lancés en février 2019.

« Faire du Soler une ville numérique et intelligente », telle est la volonté d'Armelle Revel-Fourcade, maire de la commune catalane, et de son équipe municipale, à travers la création d'un pôle numérique dès 2020. Le 5 octobre, la ville, entourée de ses partenaires institutionnels, a posé la première pierre du futur bâtiment qui accueillera ce pôle économique numérique centré autour de l'Idem, Institut de développement et d'enseignement multimédia.

Un site multi-compétences

Le bâtiment de 3 900 m2 répartis sur deux étages sera construit sur un terrain qui abritait jadis une cave coopérative. L'espace sera mutualisé, puisque la mairie, propriétaire des lieux, disposera d'une salle multi-activités de 330 places, ouverte notamment aux associations.

La superficie restante sera louée à l'Idem pour dispenser ses formations dédiées aux ICC (industries culturelles et créatives), mais aussi pour installer le Pôle Action Média, cluster lancé en 2012 par 24 entreprises du secteur, le CFA régional transfrontalier des industries créatives et numériques créé en 2016 ainsi que l'Ecole Régionale du Numérique qui forme depuis un an des développeurs web, profils très recherchés au sein des PME.

Ce bâtiment à énergie positive sera complété par de nouveaux studios d'application et des classes audiovisuels, installés dans une ancienne friche industrielle située en face. Les travaux devraient commencer en février 2019 pour une livraison attendue avant la rentrée de septembre 2020.

« Ces hangars jusque-là désaffectés retrouvent une seconde vie pour devenir le centre technique et technologique de notre pôle numérique », Explique Armelle Revel-Fourcade.

Une démarche de campus numérique

Les locaux actuels de l'Idem, situés dans un bâtiment de 1 000 m2, seront utilisés pour héberger la pépinière d'entreprises du Pôle Action Média qui accueille actuellement huit start-ups, dont Lenscom, spécialisée dans la communication visuels et l'image à 360°. L'ensemble a vocation à former un véritable campus numérique en cœur de ville.

« Le numérique est une filière professionnelle d'excellence et porteuse d'emplois. En implantant sur le secteur de la gare le premier pôle régional de l'économie numérique et des industries créatives, la ville offre aux acteurs économiques en devenir ou confirmés un véritable outil adapté à leurs besoins », indique la maire du Soler.

Le projet, confié à l'agence d'architecture perpignanaise Ecotype, représente un investissement total de 6,8 M€ HT, dont plus de 3,4 M€ ont déjà été apportés par les institutions partenaires (1,2 M€ supplémentaires sollicités) : 1,5 M€ par l'État (517 600 € déjà obtenus et 1 M€ sollicités), 1,4 M€ respectivement par la région et la Communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole, dans le cadre du Contrat Territorial 2018-2021, 350 000 € par le Conseil départemental des Pyrénées-Orientales (150 000 € déjà obtenus et 200 000 € sollicités). La ville du Soler, « qui cherche encore d'autres sources de financement, notamment sur les fonds européens », devrait apporter « entre 1,5 et 2 millions d'euros. »

L'Idem est implantée au Soler depuis 1997 (une antenne a été ouverte à Barcelone en 2011). En 20 ans, l'école, créée par Christine Rey et Pierre Roca, a formé quelque 10 000 apprenants et 5 600 étudiants. Chaque année, 800 étudiants fréquentent le centre de formation, dont « 96% des diplômés obtiennent un emploi à l'issue de leur formation ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :