Le Montpelliérain Apex Energies en passe d’être racheté par un fonds australien

Le producteur indépendant d’énergie photovoltaïque Apex Energies, basé à Montpellier, est entré en négociations exclusives avec l’Australien Macquarie Asset Management via son fonds d’investissement Macquarie Green Investment Group Renewable Energy Fund 2. La transaction, qui porte sur l'acquisition de 90% du capital d'Apex Energies, pourrait être finalisée d'ici le premier trimestre 2022. Objectif : accélérer et assoir le leadership d'Apex Energies.
Cécile Chaigneau

3 mn

(Crédits : Apex Énergies)

Le 19 novembre, l'Australien Macquarie Asset Management annonce être entré en négociations exclusives, par le biais du fonds Macquarie Green Investment Group Renewable Energy Fund 2, avec un consortium d'investisseurs, pour acquérir une participation de 90% du capital d'Apex Energies, producteur indépendant d'énergie photovoltaïque installé à Montpellier et existant depuis trente ans.

Les activités d'Apex Energies couvrent le développement de centrales solaires sur toiture et au sol et la vente d'électricité, en passant par l'ingénierie, le financement, la construction, la supervision, l'exploitation et la maintenance des systèmes pour plus de 7.000 clients.

Aujourd'hui, le groupe annoncer gérer plus de 530 sites représentant une capacité de 92 MW, avec 2,2 GW en cours de développement. Par l'intermédiaire de ses filiales ORA et S4E, le Groupe Apex Energies fournit également des solutions d'efficacité énergétique à ses clients industriels et des technologies de suivi aux producteurs d'énergie renouvelable.

Une capacité de 1 GW d'ici 2025

Macquarie Asset Management, gestionnaire d'actifs mondial (450 milliards d'euros), « investit dans le secteur des énergies renouvelables depuis plus de quinze ans et gère des investissements dans des projets verts de 13,3 GW à l'échelle mondiale dont environ 4,8 GW de projets solaires aux États-Unis, au Mexique, en Inde et en Chine ».

Apex Energies représenterait le troisième investissement du fonds Macquarie Green Investment Group Renewable Energy Fund 2, qui a déjà acquis une participation de 50% d'un portefeuille de 268 MW de systèmes solaires en toiture aux États-Unis, et une participation de 10% dans le parc éolien offshore Gwynt y Môr de 576 MW au Royaume-Uni.

« Le Groupe Apex Energies a développé une base d'actifs solaires en opération en croissance rapide à travers la France et a pour objectif de parvenir à une capacité de production de 1 GW d'ici 2025, souligne Stéphane Brimont, président de la France, du Benelux et de la Grèce pour Macquarie Asset Management, dans un communiqué. Nous serions heureux d'avoir l'opportunité de poursuivre ce parcours et d'aider le groupe à consolider et à renforcer sa position de leader sur le marché français des panneaux solaires en toiture. »

Accélérer, nouvelles technologies et international

Apex Energies, qui emploie aujourd'hui 140 salariés, cherche les moyens de ses ambitions.

« Nous avons besoin de financements pour développer les nombreux projets que nous avons, faire un pas en avant et s'installer comme un producteur d'énergie solaire indépendant de premier plan en France, à la fois sur le segment des toitures, où l'entreprise est déjà leader du marché, sur celui des centrales solaires au sol et celui de l'autoconsommation, assure Pascal Marguet, président du Groupe Apex Energies. Nous avons l'ambition d'accélérer pour atteindre 1 GW de production à 2025, mais ces nouvelles capacités financières vont aussi nous permettre de mettre plus de moyens sur de nouvelles technologies et d'aller à l'international où nous ne sommes pas du tout pour le moment. »

Le dirigeant montpelliérain affirme que l'opération ne changera rien pour les 140 salariés du groupe, qui devraient même emménager prochainement dans des locaux plus grands (1.800 m2) à Montpellier (il reste discret sur la localisation) : « Nous avons un plan bien établi à cinq ans, ce fonds d'investissement australien est là pour long terme, 25 ans, et c'est ce qui nous a plu. Nous conservons l'identité Apex Energies, notre ADN, nos valeurs ».

Pascal Marguet annonce qu'Apex Energies continuera de recruter au rythme de trente personnes par an, précisant « nous avons des besoins sur tous les métiers ! ».

La transaction pourrait être finalisée d'ici le premier trimestre 2022, sous réserve notamment de l'obtention des autorisations réglementaires nécessaires. Les modalités financières de l'opération ne sont pas rendues publiques.

Cécile Chaigneau

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.