"Au Canada, les PME françaises profitent de l'accord de libre-échange ALENA"

 |   |  304  mots
Lawrence Cannon, ambassadeur du Canada en France
Lawrence Cannon, ambassadeur du Canada en France (Crédits : Edouard Hannoteaux)
L'ambassadeur du Canada en France, Lawrence Cannon, a entamé une tournée des métropoles en commençant par Montpellier, le 20 novembre. Son objectif : convaincre les entreprises d'ouvrir des filiales au Canada, où la France est le 8e investisseur mondial.

À l'invitation de Biomeridies, le groupement d'entreprises de biotechnologies et des sciences du vivant en Languedoc-Roussillon (40 groupes et PME adhérentes), l'ambassadeur du Canada en France, Lawrence Cannon, a entamé à Montpellier un tour de France des grandes villes en vue de séduire des investisseurs français. Son programme l'a conduit à visiter les installations de deux sociétés basées dans l'Hérault et déjà implantées au Canada, la biotech Medesis Pharma (Baillargues, 34) et le groupe Sanofi, via son centre de R&D montpelliérain. Lawrence Cannon a ensuite rencontré une quinzaine de sociétés et start-ups membres de Biomeridies.

La démarche du Canada implique une équipe de 25 délégués commerciaux, qui se rendront également dans toutes les régions de France pour répondre aux interrogations des entreprises françaises désireuses de s'installer sur ce marché. Interrogé par Objectif Languedoc-Roussillon, Lawrence Cannon met d'abord en avant la bonne santé économique de son pays, qui affiche une croissance de 3,1 % sur le 3e trimestre 2014 (2 à 2,5 % prévus sur l'année) ou encore "le taux d'imposition le plus faible du G7", selon l'ambassadeur.

"En venant s'implanter au Canada, les entreprises françaises pourront bénéficier de l'accord de libre échange signé en 1993 avec les États-Unis et le Mexique (ALENA), qui leur ouvre un espace économique de 450 millions d'habitants, soit autant que l'Union européenne, souligne-t-il. Les services du ministère, qui intègre les volets relations internationales et prospection économique, pourront les accompagner aux États-Unis, où le Canada dispose d'un réseau aussi complet qu'à domicile."

Selon l'ambassadeur, quelque 500 entreprises françaises sont, à ce jour, installées au Canada. La France y est le 8e investisseur mondial (et le 5e européen), avec un volume d'investissements directs estimé à 14,8 Mds $ en 2012.

Propos recueillis par Jean-Claude Gallo et Anthony Rey

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :