JO 2024, quelles perspectives (et comment s’y prendre) pour les entreprises en Occitanie ?

Les entreprises régionales peuvent prétendre bénéficier des juteux marchés de l’organisation des JO 2024. A condition de se préparer. A ce jour, 120 entreprises basées en Occitanie se sont référencées sur la plateforme ESS 2024, qui, avec la Banque Populaire du Sud, accompagnent celles qui souhaitent se lancer.
Cécile Chaigneau

4 mn

Jeux Olympiques 2024 : quels marchés pour les entreprises en régions ?
Jeux Olympiques 2024 : quels marchés pour les entreprises en régions ? (Crédits : DR)

Pia Le Ficher, cheffe d'animation territoriale de la plateforme ESS 2024, le martèle à l'attention des entreprises régionales : « Les JO et jeux paralympiques 2024 veulent intégrer les grands défis de la société et créer les premiers jeux durables. La Solideo (société de livraison des ouvrages olympiques, NDLR) a rédigé une charte sociale avec les partenaires pour que 25% des marchés publics soient fléchés vers des TPE et l'ESS, et 10% vers l'insertion professionnelle, avec pour objectif que les Jeux aient un impact positif sur l'emploi ».

Cette plateforme d'information et d'accompagnement œuvre sur les territoires pour informer, mobiliser et accompagner les entreprises de l'économie sociale et solidaire et les entrepreneurs afin qu'ils soient au cœur de l'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques, et bénéficient ainsi directement des opportunités économiques et d'emplois.

« Que les entreprises ne se sentent pas bloquées »

Or le budget des JO 2024, c'est 7 milliards d'euros, dont 5 milliards d'euros de marchés publics dans 40 secteurs d'activité.

« L'idée, c'est que ces marchés ne bénéficient pas qu'aux grands groupes mais aussi aux petites entreprises sur les territoires, souligne Pia Le Ficher. C'est la mission de la plateforme, financée par les organisateurs, d'accompagner les entreprises qui ne sont pas habitués à ces marchés volumineux. Nous proposons de relayer l'information au bon moment à toutes les entreprises référencées sur la plateforme (2.500 à ce jour, NDLR) et d'envoyer de l'information utile, c'est à dire uniquement sur les marchés qui les concernent. Nous proposons aussi de faciliter les regroupements d'entreprises pour répondre à plusieurs à un marché, par exemple en partenariat avec un grand groupe ou entre entreprises de différentes régions. Il faut que les entreprises ne se sentent pas bloquées ! Enfin, nous proposons aussi de les accompagner pour bien exécuter le marché. »

Le calendrier des appels d'offres n'est pas connu. A ce jour, 5% des marchés ont été publiés, et 60% des entreprises attributaires sont des TPE-PME, parmi lesquelles 136 de l'ESS. Certaines sont basées en Occitanie, mais l'information reste confidentielle.

« Les appels d'offres qui sortiront en 2021 porteront sur la logistique, le nettoyage, la collecte des déchets, la restauration ou la production d'objets promotionnels, annonce Pia Le Fisher. En 2022, seront traités les marchés de transports, de déchets encore, de productions événementielles et d'hébergements. »

Projets hôteliers à Font-Romeu

En Occitanie, la plateforme travaille de concert avec l'un des partenaires des JO 2024, la Banque Populaire du Sud, qui a lancé début février le dispositif Entreprendre 2024, destiné à accompagner les entreprises régionales dans l'aventure des JO 2024.

« Notre dispositif Entreprendre 2024 vient en complément de l'accompagnement de celui proposé par la plateforme ESS 2024, précise Gabriel Urena, responsable du marché Entreprises à la Banque Populaire du Sud. Il a été lancé début février (avec un premier webinaire, NDLR). Notre volonté, c'est de faire vivre l'événement jusqu'en 2024. Nous allons donc mettre en place des pseudo-permanences au travers de webinaires tous les 15 jours, et relayer l'information, incitant les entreprises à nous contacter pour les aider à se référencer. Nous souhaitons mettre en place une véritable économie liée aux Jeux en région. Par exemple, nous venons d'apprendre qu'à Font-Romeu (Pyrénées-Orientales, NDLR), deux investissements privés bénéficieront des financements des JO : le projet de rénovation d'un hôtel et la création d'un centre hôtelier (pour lesquels il ne donne pas les noms, NDLR). »

« Ça s'anticipe »

A ce jour, 120 entreprises de la région Occitanie sont inscrites sur la plateforme ESS 2024, dont une quarantaine supplémentaire depuis le premier webinaire organisé par la Banque Populaire du Sud.

A Montpellier, l'entreprise Hurricane, organisatrice du FISE (festival international des sports extrêmes) depuis 1997, a déjà fait ses premiers pas dans l'environnement olympique en 2018, au moment des Jeux Olympiques de la jeunesse qui avaient intégré le skate-board comme discipline olympique pour la première fois.

« Pour les JO de Tokyo, nous sommes impliqués car c'est la première fois que les sports urbains intègreront officiellement les JO et le BMX park sera un park Hurricane, consent à préciser Joseph Villeflayoux, directeur marketing et communication chez Hurricane, soumis à un contrat de confidentialité. Pour les JO 2024, nous avons déjà remporté certains marchés et nous allons nous positionner sur d'autres. Selon le COJO (Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques, NDLR), les sports urbains y auront une place importante. »

Alors quels conseils peut-il donner aux entreprises qui souhaitent répondre aux appels d'offres ? « Il faut réussir à faire reconnaitre son savoir-faire. Par exemple, nos skate-parks étaient "ridés" par les meilleurs athlètes, on avait une légitimité. Nous avons réussi à collaborer avec des acteurs complémentaires en répondant groupés à certains appels d'offres. Il ne faut pas hésiter à s'associer pour être complémentaires. Mais répondre à appel d'offres, c'est lourd. Ça se prépare en interne, et pour ça, nous avons formé des gens sur différentes compétences pour être meilleurs dans la qualité des dossiers. Bref, ça s'anticipe ! »

Cécile Chaigneau

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.