Innovation : le Gardois Samuel Delafont lance la barrique en inox

 |   |  584  mots
Le vigneron-négociant gardois Samuel Delafont lancera en mars 2020 la fabrication de fûts innovants en inox dans son usine de Deaux.
Le vigneron-négociant gardois Samuel Delafont lancera en mars 2020 la fabrication de fûts innovants en inox dans son usine de Deaux. (Crédits : DR)
Le vigneron-négociant Samuel Delafont se lance dans la fabrication d’un contenant innovant pour l’élevage des vins : le fût en inox, qui allie les avantages de la forme de la barrique en bois et la facilité d’entretien de l’inox.

Déjà vigneron et négociant éleveur, Samuel Delafont ajoute une troisième corde à son arc : fabricant de fûts en inox. Il lancera dès mars 2020 la fabrication de ces fûts innovants dans son usine de Deaux dans le Gard.

"J'ai d'abord conçu ce fût pour mes propres besoins, explique-t-il. En tant que négociant-vinificateur, je cherchais un contenant alternatif aux fûts de chêne pour l'élevage de mes vins. Je voulais un contenant de petite taille comme la barrique pour tirer le meilleur parti des lies fines, mais sans l'inconvénient du contenant bois, difficile à nettoyer."

En 2010, il conçoit et dessine ce contenant innovant, un fût de 300 litres tout en inox, dont il confie la fabrication à un industriel italien.

"Les résultats ont été très probants. L'élevage des vins dans les fûts en inox apporte du volume en bouche tout en préservant le fruit. De prestigieuses maisons comme Torres en Espagne, Chapoutier en Vallée du Rhône, le Château de Meursault et la maison Olivier Leflaive en Bourgogne, Yves Gangloff à Condrieu, etc. m'ont contacté pour s'équiper de ces fûts", raconte le chef d'entreprise gardois.

Fabrication dans le Gard dès 2020

Dans un premier temps, Samuel Delafont poursuit sa collaboration avec le fabricant italien pour répondre à ces premières commandes. L'an dernier, face à une demande soutenue, il décide de passer à la vitesse supérieure et de fabriquer lui-même ces fûts.

Il créée la société S. Delafont Barrels, achète un bâtiment à Deaux (30) pour y installer le site de production, et mandate un bureau d'études pour concevoir la machine-outil qui fabriquera ces fûts : un process exclusif qui assure une production de fûts galbés avec une seule soudure.

La machine-outil sera livrée en mars 2020, date à laquelle sera lancée la fabrication. D'ici là, l'entreprise commercialise le stock-tampon de fûts livrés par le fabricant italien.

"C'est un contenant complémentaire à la barrique en chêne, précise Samuel Delafont. Pour les cuvées haut de gamme dont seulement une partie est élevée sous bois, cela permet de reloger les vins dans un contenant autre, qui apportera de la complexité à l'assemblage final. Le nettoyage de l'inox est beaucoup plus facile que celui du bois, car la paroi de tête du fût peut s'ouvrir : c'est un gain en temps et une économie en eau. On économise également la "part des anges", soit environ 5 % du volume de vin qui est...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :