Après son rapprochement avec Mobilitas, Pro Archives Systemes double de taille

 |   |  329  mots
Pro Archives Systèmes gère 28 centres d'archives en France
Pro Archives Systèmes gère 28 centres d'archives en France (Crédits : Edouard Hannoteaux)
Après l'entrée de Mobilitas à son capital en 2014, Pro.Archives annonce la fusion de sa branche AGO avec deux des filiales que l'industriel parisien apporte dans la corbeille. Devenue Pro Archives Systemes, la société nîmoise vise les 50 M€ d'ici 2018.

Le groupe francilien Mobilitas, leader français du déménagement et de l'accompagnement de la mobilité des personnes, est entré au capital de la société nîmoise Pro.Archives en septembre 2014, en reprenant les 42 % acquis en 2009 par le fonds d'investissement Ardens. À la suite de cette opération, Pro.Archives annonce à Objectif Languedoc-Roussillon le rachat des fonds de commerce de deux branches de Mobilitas, Archiv System (solutions d'archivages, 1 000 clients, 12 sites en France) et MVA (solutions de numérisation), et leur fusion avec sa propre filiale AGO.

Rebaptisée Pro Archives Systemes, la société affiche de nouvelles ambitions sur son marché des prestations d'archivage dédiées aux grands comptes (banques, assurances, secteur médical) : elle compte porter son chiffre d'affaires de 30 M€ à 50 M€ d'ici 2018, en passant notamment de 20 millions de pages numérisées par an à "dix fois plus" dans le même temps, selon le P-dg Yvan Zaouche.

"80 % de l'archivage classique se fait encore sur le physique, indique-t-il. De plus, la loi interdit de détruire les originaux dans certains secteurs. Le papier a encore dix à vingt ans de croissance devant lui avant de se stabiliser. Mais à terme, la part de la numérisation est exponentielle. L'acquisition de MVA, notamment, sert à ça."

Politique immobilière

L'opération réalisée avec Mobilitas va aussi permettre à la société nîmoise de financer sa problématique immobilière, selon laquelle elle veut être propriétaire des centres d'archives qu'elle installe partout en France (28 à ce jour), et non pas les louer. Sur la seule année 2015, Pro Archives Systemes a déjà lancé la construction de nouveaux sites à Aimargues (30) et à Sars-les-Rosières (59), et fait l'acquisition d'un centre de conservation de 8 000 m2 à Troyes (10) et d'une première tranche de 11 000 m2 à Chartres (28). Pour l'année suivante, elle regarde déjà des implantations en Rhônes-Alpes et dans le Sud-Est.

Pro Archives Systemes (295 salariés) possède 28 sites en France, 20 à l'étranger, et gère un porte-feuille de plus de 3 000 clients.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :