FairFair, plateforme du dépannage d’urgence "éthique", accélère

La startup FairFair, créée à Béziers il y a six ans, ambitionne transformer l’écosystème du dépannage et a déjà constitué une communauté « éthique » de 2.500 dépanneurs d’urgence, référencés sur sa plateforme numérique. Elle vient de lever 400.000 euros auprès de business-angels pour fidéliser sa communauté d’artisans et se développer en Europe.
Cécile Chaigneau

3 mn

La plateforme FairFair met en relation des artisans du dépannage aux pratiques éthiques avec des professionnels de l'assurance et de l'immobilier, prescripteurs auprès de leurs sociétaires.
La plateforme FairFair met en relation des artisans du dépannage aux pratiques éthiques avec des professionnels de l'assurance et de l'immobilier, prescripteurs auprès de leurs sociétaires. (Crédits : DR)

Redorer l'image du dépannage d'urgence en mettant en relation des artisans et entreprises aux pratiques éthiques avec des professionnels de l'assurance et de l'immobilier, prescripteurs auprès de leurs sociétaires. C'est l'ambition qui a présidé à la création, en 2015 à Béziers (34), de la startup QuiOuvre par Yves Gilet (président) et Jérémy Simonin (directeur général).

En juin 2020, les fondateurs ont rebaptisé leur marque commerciale sous le nom de FairFair. Aujourd'hui, la plateforme numérique permet une mise en relation entre assurés et quelque 2.500 dépanneurs qualifiés en France, dans différentes spécialités de dépannage (serrurerie, plomberie, menuiserie, vitrerie, électricité, couverture, "dératisation, désinfection, désinsectisation", intégration SmartHome pour la domotique). La mise en relation se fait par le biais des compagnies d'assurance et d'assistance prescripteurs partenaires, 17 à ce jour, dont Fidelia Assurance, la société d'assistance de Covéa (prescripteur historique) ou Mutuaide Assistance (Groupama).

Innovation éthique et numérique

Pour transformer l'écosystème du dépannage multi-métiers, la plateforme fait appel à l'intelligence artificielle pour répondre 7j/7 et 24h/24 aux besoins de services à l'habitat des professionnels, et de leur côté, les dépanneurs sélectionnés obtiennent des missions sans coût d'acquisition, bénéficiant du soutien technologique de FairFair pour gérer leur activité (via une application), de ses services d'assistance et de formation.

« Nous créons des communautés de dépanneurs éthiques accompagnées par l'innovation numérique, explique Yves Gilet. FairFair représente le fondement du monde du dépannage de demain qui s'inscrit en 3.0. Mais l'humain est primordial : nous répondons aux appels entrants, nous menons nos enquêtes de satisfaction clients via des entretiens téléphoniques individuels. »

Engagée dans une démarche qualité, la startup a décroché la certification ISO 9001 en avril dernier.

« L'éthique, véritable enjeu des services à l'habitat »

FairFair emploie 15 collaborateurs et annonce avoir réalisé en 2020 un chiffre d'affaires de 1,33 million d'euros contre 585.000 euros en 2019, soit une croissance de +130%.

Elle vient de réaliser une levée de fonds de 400.000 euros auprès de business-angels régionaux, Melies Business Angels et Mines Alès Angels.

Plusieurs objectifs sont visés au travers de cette levée de fonds. Tout d'abord permettre à la startup de fidéliser ses artisans, TPE et PME partenaires : ils s'engagent à une réactivité maximale et FairFair s'engage à les payer rapidement. L'équipe dirigeante souhaitait également consolider la masse salariale de l'entreprise : en 2021, elle a recruté une responsable des appels entrants et de la préfacturation, une responsable assurance qualité et une assistante de direction.

« Enfin, nous avons vocation à nous développer à l'international, plus précisément dans les pays européens limitrophes », annonce Yves Gilet.

« FairFair réunit à la fois des talents de la haute technologie et des métiers du dépannage, cas de figure atypique pour une start-up et cette société en croissance rapide dispose d'un management de grande qualité, souligne Gilles Roche, président de Melies Business Angels. Nous comptons sur le dynamisme et le talent de toute l'équipe pour imposer FairFair en France puis à l'international. »

De son côté, Jérôme André, président de Mines Alès Angels, pointe « la dimension éthique professionnelle forte de FairFair dans la gestion de son réseau, un véritable enjeu dans les services à l'habitat ».

Cécile Chaigneau

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.