En rachetant Hertel, le groupe Altrad boucle une opération à 230 M€

230 M€ : c'est l'investissement record d'Altrad pour le rachat du Hollandais Hertel. Officialisée le 17 mars, l'opération est rendue possible par le renforcement, à hauteur de 100 M€, des fonds propres du groupe (échafaudages et matériel de BTP).

2 mn

Mohed Altrad, dirigeant du groupe éponyme
Mohed Altrad, dirigeant du groupe éponyme

Altrad vient de frapper un grand coup, sans doute le plus grand réussi au cours de ses trente ans d'histoire. Le numéro un européen des échafaudages et l'un des plus grands groupes mondiaux des services à l'industrie a doublé sa taille, en rachetant le groupe hollandais Hertel à 100 %.

"Nous voyons Hertel comme une société prometteuse, avec un gros potentiel de croissance à long terme, un management solide et des valeurs de groupe proches des nôtres, déclare Mohed Altrad, président du groupe éponyme. La combinaison de deux équipes de management ayant chacune leur propre expérience nous permettra d'échanger des idées et nos meilleures pratiques, en créant ainsi un nouveau standard dans nos secteurs industriels respectifs."

Une acquisition réalisée pour un montant de 230 M€, rendue entre autres possible par le renforcement des fonds propres du groupe. Mardi 17 mars, les actionnaires ont annoncé avoir structuré une opération de renforcement des fonds propres du groupe Altrad d'un montant de 100 M€ : BPIfrance pour 52 M€, CM-CIC Capital Finance pour 30 M€, Arkéa Capital Investissement et Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels pour 11 M€ et BNP Paribas Développement pour 7 M€.

"Cette opération qui permet au groupe Altrad d'accélérer encore sa croissance remarquable est exemplaire de la capacité de bpifrance d'accompagner dans leur développement, aux côtés d'investisseurs privés de référence, des entreprises françaises ambitieuses et dynamiques", indique Sébastien Moynot, directeur bpifrance investissement, par voie de communiqué de presse.

Par le biais de ce rachat, le groupe Altrad compte atteindre les 1,6 Mds € de chiffre d'affaires cumulé en 2015. Il augmente son activité de près de 100 %, puisque Altrad a réalisé 861 M€ de chiffre d'affaires l'an dernier, pendant qu'Hertel réalise plus de 730 M€. Les effectifs du groupe passent par la même occasion à 17 000 salariés, contre 7000 salariés chez Altrad fin 2014.

"Cette opération constitue une levée de fonds majeure sur le marché français du capital investissement", commente Bertrand Ghez, Directeur Exécutif chez CM-CIC Capital Finance.

Une centaine d'entreprises rachetées en trente ans

Hertel, 70 filiales, est basé à Rotterdam et compte parmi ses clients des grands groupes de l'énergie comme EDF ou ExxonMobil.

"Ce nouvel ensemble offre une complémentarité métiers unique par la mise en place d'une offre complète vers des clients de premier plan, des synergies opérationnelles et une cohérence géographique en Europe, Asie et Océanie", explique Thierry Martin, Directeur de Participations chez CM-CIC Capital Finance.

La stratégie de croissance d'Altrad est essentiellement basée sur le rachat d'autres entreprises. Le groupe présidé par Mohed Altrad en a racheté une centaine depuis trente ans, partout dans le monde.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.