Feu vert de l’autorité de la concurrence pour le rachat de St Mamet par Les Mousquetaires

Annoncée en avril, l’acquisition de l’entreprise gardoise St Mamet, spécialiste des fruits au sirop, par le groupement Les Mousquetaires (groupe Intermarché) était en attente de l’accord de l’Autorité de la concurrence. Ce qu’elle a fait le 21 juillet.
(Crédits : St Mamet)

Le 21 juillet, l'Autorité de la concurrence a son accord sans conditions au rachat de St Mamet, spécialiste de la transformation de fruits et des fruits au sirop (basée dans le Gard), par le pôle agroalimentaire du groupement Les Mousquetaires (Intermarché).

« Après examen attentif de l'opération de rachat, l'Autorité a estimé que l'opération n'est pas de nature à porter atteinte à la concurrence et a autorisé l'opération sans conditions », indique l'instance dans son communiqué, considérant que « la nouvelle entité ne serait pas incitée à limiter la commercialisation des fruits au sirop produits par St Mamet auprès des distributeurs concurrents d'Intermarché, compte tenu notamment de la perte significative de chiffre d'affaires que cela engendrerait et du faible impact qu'une telle stratégie aurait sur le marché de la distribution au détail ».

St Mamet, dont le siège se trouve à Nîmes et l'usine de conditionnement à Vauvert, annonce un chiffre d'affaires d'environ 65 millions d'euros et emploie près de 150 salariés permanents (et au maximum 200 saisonniers).

En juillet 2018, l'entreprise fondée en 1953 et détenue depuis 2015 par le fonds familial Florac (Louis Dreyfus-Meyer), avait été rachetée par le fonds d'investissement français Hivest Capital Partners, spécialisé dans les entreprises pesant généralement entre 50 et 500 millions d'euros.

« Renforcer la compétitivité d'un outil industriel unique »

 « Le projet construit entre St Mamet et Agromousquetaires va permettre à l'entreprise d'entrer dans une nouvelle étape de son développement », a réagi Cédric Lépée, de Hivest Capital Partners, cité dans un communiqué.

L'objectif annoncé d' Agromousquetaires, le pôle agroalimentaire du groupement Les Mousquetaires, est d' « investir dans des innovations industrielles et commerciales pour renforcer la compétitivité d'un outil industriel unique ».

L'Autorité de la concurrence rappelle que « Agromousquetaires rassemble plusieurs unités de production chargées de fournir des produits alimentaires à ses points de vente », parmi lesquelles figure « la société Établissement Delvert, actif dans la production de compotes de fruits et de confitures », alors que St Mamet est, de son côté, « le principal producteur français de fruits au sirop », actif également dans la production de compotes et de confitures, mais « dans une moindre mesure ».

Cette acquisition, annoncée fin avril, doit en outre permettre de relocaliser en France certaines opérations de transformation, menées actuellement en Europe, et vise le développement de la notoriété de la marque St Mamet « auprès des clients actuels et futurs en France et à l'international ».

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.