Le tourisme d'affaires à la hausse à Montpellier

 |   |  579  mots
(Crédits : JF Salles)
En signant une nouvelle convention, le 3 octobre à Montpellier, l'Office du tourisme et la CCI ont noté la bonne tenue du tourisme d'affaires sur la saison estivale 2016. Celui-ci représente désormais 55 % de la manne touristique locale, et provoque la mise en route d'un pack élargi à de nombreux professionnels.

Selon les chiffres publiés, le 3 octobre, par l'Office du tourisme Montpellier Méditerranée Tourisme & Congrès et par la CCI de Montpellier, le tourisme d'affaires a confirmé une tendance marquée à la hausse sur le territoire montpelliérain au cours de la saison estivale écoulée : avec une progression de 5 % sur le 1er trimestre (sur 2012-2016), les congressistes représentent désormais 55 % du chiffre d'affaires généré au sein de la filière locale (contre 45 % pour les touristes traditionnels), soit une dépense journalière de 150 € (contre 60 €).

Un pack revu et élargi

Fortes de ce constat, les deux structures viennent de signer une nouvelle convention, la quatrième en quatre ans, qui prévoit notamment un renforcement du "pack d'accueil" ciblant cette clientèle d'affaires. Cet outil, destiné à la mis en valeur d'un événement à l'échelle de la Métropole, est pensé comme un argument pour attirer plus de congrès de grande envergure, et pour faciliter le séjour des congressistes.

Depuis 2014, ce pack a déjà été déployé une dizaine de fois, lors du salon Sitevi, de Rendez-vous en France 2016 ou de congrès organisés par l'Union sociale de l'Habitat (USH), l'Union régionale interfédérale des œuvres et organismes privés sanitaires et sociaux (URIOPSS), etc. L'accord du 3 octobre prévoit la mobilisation des outils de communication de la CCI autour de cette démarche, et l'élargissement du cercle des partenaires (à ce jour : l'aéroport Montpellier Méditerranée, la Gare de Montpellier Saint-Roch, la TAM, le Groupement national des chaînes hôtelières, l'UMIH, la Fédération des taxis...).

"Nous travaillons avec la CCI sur l'accueil des congrès et la recherche d'institutions intéressées pour en implanter, en construisant un nouveau pack, explique Jean-Louis Cousquer, président de l'Office du tourisme. Il est déjà utilisé par les ressortissants de la CCI et la majorité des partenaires, mais nous souhaitons le porter au niveau supérieur en lui donnant un nom et en intégrant toutes les formes de promotion réservées aux congressistes, sous forme électronique notamment."

Des dégâts limités

Lors de cette signature, d'autres chiffres ont été communiqués et sont venus compléter le bilan de cette saison estivale : l'Office du tourisme a attiré 1 800 personnes par jour, et enregistré 5 500 participants individuels aux visites guidées (+ 8%). Le taux d'occupation des hôtels s'affiche à 80 %.

Globalement, malgré un contexte difficile (mouvements sociaux du printemps, attentats de juillet), la baisse de l'activité se limite à 3,5 %, "là où elle atteint 10 à 15 % à Paris ou sur la Côte d'Azur", selon Jean-Louis Cousquer. La fréquentation globale sur la destination Montpellier atteint le cap des 5 millions de touristes par an, "ce qui nous place dans le Top 5 national".

"Le secteur urbain de la Métropole tire son épingle du jeu avec des chiffres d'affaires en hausse de 40 % chez les professionnels, complète André Deljarry, président de la CCI de Montpellier. Même si l'arrière-pays et le littoral sont plus en difficulté. Ce sont les grands événements tels que le FISE, ou le Tour de France, cumulés à la qualité de la programmation culturelle, avec le Festival Radio France ou le Musée Fabre, qui nous permettent d'attirer les touristes qui, normalement, ne viendraient pas."

Sur le territoire métropolitain, le tourisme représente 52 000 emplois, dont 23 000 salariés directs. À l'échelle de l'Occitanie, le secteur génère 15 % du PIB régional.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :