Le Laboratoire Mondial Prothèse fait sa révolution numérique

 |   |  357  mots
L'entreprise est le seul laboratoire de France désormais équipé d’une machine à micro fusion laser
L'entreprise est le seul laboratoire de France désormais équipé d’une machine à micro fusion laser (Crédits : Laboratoire Mondial Prothèse)
Le laboratoire Mondial Prothèse, basé à Saint-Gély-du-Fesc (34), a investi plus de 500 000 € dans sa transition numérique. Seul laboratoire de France désormais équipé d’une machine à micro fusion laser, la société envisage d'agrandir ses bâtiments et embauche cinq nouveaux salariés en 2019.

Depuis un an, le Laboratoire Mondial Prothèse propose à ses clients un nouveau procédé de fabrication des prothèses dentaires via la Conception-Fabrication Assistée par Ordinateur (CFAO). Un investissement de 500 000 € pour trois machines, qui a permis à la société de maintenir son objectif de croissance de 5 % et de dégager 3,8 M€ de chiffre d'affaires en 2018.

"Ce projet était envisagé depuis trois ans, détaille Christophe Albano, le dirigeant de Laboratoire Mondial Prothèse. Il nous fallait prendre en marche le train de la transition numérique, d'autant que nos clients, les cabinets dentaires, déploient en parallèle les caméras intra-buccales et les fichiers numériques pour la réalisation des prothèses."

Grâce à une machine de micro-fusion laser moléculaire Sisma Dual, le laboratoire entend désormais travailler avec une très grande précision et des logiciels de conception 3D.

"Nous sommes les seuls en France à disposer de cette machine, poursuit Christophe Albano. C'est un investissement de 380 000 €, complété avec une machine VHF, qui permet de fabriquer des armatures de prothèses sans métal et des imprimantes 3D résine et métal."

Un nouveau bâtiment de 200 m2

Cette...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :