La start-up biterroise Bimp’Air lève 2,3 M€ en love money

 |   |  519  mots
(Crédits : Bimp'Air)
Production Functional Factory, jeune TPE biterroise à l’origine de Bimp’Air, un accessoire innovant pour le gonflage du vélo, vient de boucler une 2e levée de fonds de 2,3 M€ en love money. Elle veut désormais amplifier sa diffusion commerciale.

Une pompe à vélo nouvelle génération annoncée comme « révolutionnaire » pour le secteur du gonflage, autonome et rechargeable : le produit Bimp'Air, conçu par l'entreprise biterroise Production Functional Factory (7 salariés) à la pépinière Innovosud, entre dans une nouvelle phase stratégique grâce à une seconde levée de fonds de 2,3 M€.

« Nous avions besoin de finaliser l'industrialisation du produit, d'accélérer notre communication à l'international et d'appuyer nos démarches commerciales, déclare Nancy Aghilone, fondatrice et P-dg de Production Functional Factory, ce 23 mai. Le produit a une vocation internationale et nous voulons le distribuer dans plusieurs pays de front. Nous souhaitons frapper fort et aller vite. »

L'argent collecté est de la love money, comme lors de la 1e grosse levée de fonds réalisée par l'entreprise début 2015 (1,4 M€).

Le produit est composé d'une capsule d'air comprimé rechargeable contenant 49 bars de pression, un compresseur miniature et une prise d'énergie qui se positionne sur la roue du vélo. Le compresseur s'actionne alors dès que le vélo entre en mouvement, permettant le remplissage de la capsule. Une technologie brevetée qui constitue « une innovation de rupture qui apporte confort et rapidité aux cyclistes », assure Nancy Aghilone.

60 000 produits la 1ère année

« Bimp'Air est produit en Italie, chez des partenaires industriels qui sont entrés au capital de l'entreprise, précise la jeune femme. Actuellement, nous lançons une série de 2 000 produits chaque mois et demi, l'objectif étant de commercialiser 60 000 produits la 1e année. Cette capacité de production pourra croître rapidement si besoin. »

La phase de commercialisation dans des boutiques spécialisées, annoncée en octobre 2015, a été décalée à ce mois de mai 2016, le temps pour l'entreprise de produire des échantillons pour renforcer ses démarches commerciales et de contractualiser avec CPA, un distributeur spécialisé dans les pneumatiques et implanté en France, Espagne et Portugal.

« Nous cherchons des distributeurs similaires dans d'autres pays et nous continuons à être présents sur les salons européens. Nous vendrons aussi sur le web, via une plate-forme de e-commerce qui va être activée d'ici deux à trois semaines. »

Le marché de l'industrie visé

Cette technologie pourrait intéresser et séduire d'autres secteurs.

« Nous y travaillons avec deux approches, explique Nancy Aghilone. Tout d'abord avec notre produit existant tel qu'il est, à savoir ses deux concepts, un rechargeable par le vélo et un autre avec socle électrique. Ce dernier permet d'ouvrir la cible à tout ce qui est pneumatique : motos, scooters, voitures et même les fauteuils roulants ou le gonflage de ballons dans les clubs sportifs. »

La seconde étape sera de déployer cette technologie sur de nouveaux produits pour répondre à des marchés comme l'industrie par exemple, qui pourrait être intéressée par le remplacement de stations d'air comprimé, des structures lourdes, par un produit rendant l'air comprimé nomade. Des ingénieurs de l'École des Mines d'Alès travaillent sur le projet. La dirigeante évoque également la perspective de faire intégrer directement le Bimp'Air au moment de la fabrication des produits cibles.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/05/2016 à 20:10 :
Révolutionnaire et unique. Ça ne manque pas d air....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :