Cortus, spécialiste des puces électroniques, veut doubler de taille d’ici deux ans

Près de Montpellier, l’entreprise Cortus cultive un savoir-faire unique autour de la conception de puces électroniques. Avec neuf milliards de puces déployées dans le monde depuis sa création en 2005, Cortus entend capitaliser sur ses acquis technologiques pour développer des puces 5G, 100% françaises. Un potentiel distingué dans le cadre du Plan de relance national, comme l’a annoncé le préfet de l’Hérault le 19 mai. Ces perspectives de croissance devraient doubler la taille de Cortus d’ici deux ans.

2 mn

Depuis sa création en 2005, Cortus a déployé 9 milliards de puces électroniques dans le monde.
Depuis sa création en 2005, Cortus a déployé 9 milliards de puces électroniques dans le monde. (Crédits : Cortus)

« Il y a une chance sur deux pour que votre carte bancaire contienne une puce électronique de notre conception », révèle Duc Nguyen, directeur général et co-fondateur de Cortus.

Une probabilité qui ne doit rien au hasard, car depuis sa création en novembre 2005, la société héraultaise développe son savoir-faire sur la conception et la fabrication de puces électroniques, secteur d'activité hautement stratégique où la concurrence chinoise est très agressive.

Un pari qui donne aujourd'hui à l'entreprise d'importantes perspectives de croissance et lui permet d'être attributaire des aides du Plan de relance national, dans le cadre de l'appel à projet "Soutien à l'investissement dans des secteurs stratégiques pour la résilience de notre économie". Une information confirmée par le préfet de l'Hérault, Jacques Witkowski, le 19 mai, lors d'une visite de l'entreprise dans ses locaux à Mauguio, près de Montpellier (34).

Doubler de taille d'ici 2023

« Dans les années 1980-1990, nous avions délaissé cette technologie à des pays comme la Chine, poursuit Duc Nguyen. Mais ce sont des procédés stratégiques qui demandent savoir-faire et investissements. Chez Cortus, nous travaillons la puissance et l'innovation et nous avons déjà déposé deux brevets, ce qui nous donnent de l'avance sur nos concurrents. Avec l'extension du télétravail, les perspectives dans les IoT, la 5G ou encore les voitures connectées, de nouveaux marchés potentiels s'ouvrent pour nous et nous devons y prendre notre place. »

La PME (70 salariés) pourrait d'ailleurs doubler de taille d'ici deux ans, et cherche à recruter une trentaine d'ingénieurs. Les 600 m2 de son siège social étaient d'ailleurs prévus pour accompagner la croissance de l'entreprise.

95% du chiffre d'affaires à l'export

Cortus a déjà déployé 9 milliards de puces dans le monde et travaille principalement à l'export (95% de son chiffre d'affaires, non communiqué). Parmi sa cinquantaine de clients, l'entreprise compte de grands groupes comme Schneider, Microchip Technology ou encore Samsung, mais fournit aussi en puces des secteurs stratégiques comme l'aérospatial ou le domaine militaire.

« On travaille sur les enjeux de la sécurité depuis onze ans, avec les puces pour cartes bancaires notamment mais aussi pour les passeports ou les cartes SIM, indique Duc Nguyen. Aujourd'hui avec la 5G, on peut répondre rapidement à la demande et réduire les coûts sur de gros volumes. »

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 21/05/2021 à 21:32
Signaler
Quelle est la qualité de gravage ? Peut on rivaliser avec les grands graveurs de la planète ? Bonne chance à eux.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.