« Transferts LR va créer une thématique eau »

 |   |  583  mots
L'association qui soutient l'innovation doit désigner son président mercredi prochain. Candidat à sa propre succession, Christophe Carniel revient sur les temps forts de son mandat et sur ses projets.

Tranferts LR, association soutenant le développement des entreprises innovantes, élira son nouveau conseil d'administration le 15 juin 2011. Christophe Carniel, P-dg de Netia, est candidat à un nouveau mandat de président de trois ans. Entretien.

Que retenez-vous de votre action depuis votre dernière élection en 2008 ?
Christophe Carniel :
Principalement que nous avons réussi ce qui avait été décidé, dès notre création en 2005 : à savoir que Transferts LR est devenu un acteur incontournable des dispositifs de l'accompagnement technologique en région. Il n'y pas un seul projet de croissance auquel nous n'avons pas été associés. Accompagner 600 entreprises par an, ce n'est pas neutre. Surtout quand on gère de l'argent public, un budget sur lequel les collectivités investissent autant. Nous pouvons aussi compter sur des salariés dynamiques et compétents et sur un chiffre d'affaires très mobilisé, où tout le monde est représenté, du monde de l'entreprise à la recherche.

À l'occasion de son 5e anniversaire, en septembre 2010, Transferts LR mettait en avant le marketing de l'innovation et l'ouverture à l'Europe comme nouvelles priorités. Comment avez-vous avancé ?
Christophe Carniel :
Sur le premier point, nous avons recruté Chantal Néri, un nouveau conseiller transversal, ce qui nous permet d'ajouter une démarche complémentaire à la dimension technologique des projets que nous accompagnons. Sur l'Europe, quelques actions ont été lancées, mais beaucoup de choses restent à faire. Il faut sortir de nos frontières pour donner une dimension plus large aux projets, par exemple dans le montage de projets collaboratifs bénéficiant des actions Feder, ou dans le soutien aux acteurs régionaux pour participer à des consortiums européens (et inversement). Par ailleurs, au vu de la part prise par Transferts LR dans la création d'un pôle mondial eau en Languedoc-Roussillon, nous allons rajouter cette thématique à nos actions. Sous la bannière « Eau, risques, et géosciences », nous espérons faciliter l'émergence de clusters sur cette thématique en région. Enfin, Transferts LR doit suivre tout ce qui touche l'opération Campus, et la création d'une Société d'accélération de transferts technologiques (SATT), qui sera notre partenaire privilégiée.

Vous gérez un budget de 3 M€. Est-ce suffisant au regard de ce programme et du contexte économique dégradé ?
Christophe Carniel :
Ce budget a connu une forte croissance en cinq ans. Nous sommes aujourd'hui dans une phase où il doit se stabiliser. Il nous appartient donc de répartir de façon prioritaire nos actions en fonction du budget tel qu'il existe aujourd'hui. Mais on ne s'interdit pas d'aller chercher des financements supplémentaires ailleurs.

Recueilli par Anthony Rey

À lire également :

- Transferts LR fête 5 ans de soutien à l'innovation


Légende : Christophe Carniel, candidat à un nouveau mandat de 3 ans à la tête de Transferts LR.
Crédit photo : Netia

MAJ du 15 juin: Christophe Carniel officiellement réélu à la tête de Transferts LR

Lors de son assemblée générale tenue ce jour, Transferts LR a élu son nouveau conseil d'administration. Le bureau de l'association, qui se représentait, à été reconduit pour une durée de trois ans.

Christophe Carniel a été proposé par le bureau, et réélu président de Transferts LR pour un nouveau mandat.

Par ailleurs, l'AG a entériné le passage à six Conseils scientifiques techniques et industriels (COSTI).

Le nouveau COSTI dédié à la thématique eau, annoncé par Objectif ci-dessus, sera présidé par Christian Drakides, conseiller technique du laboratoire Hydroscience de l'Université de Montpellier II.



Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :