Orée continue à marier technologie et bois

 |   |  491  mots
Après son clavier en bois sélectionné pour les Objets de la Nouvelle France Industrielle en mars, Orée agrandit sa gamme d'objets connectés conçus en matière brute avec un « galet » intégrant enceinte, microphone et chargeur.  


Orée ne se repose pas sur ses lauriers. Après avoir conçu et commercialisé avec succès le premier clavier d'ordinateur entièrement façonné en bois, l'entreprise audoise se démarque une nouvelle fois et lance un galet de chargement sans fil qui permet non seulement de recharger son smartphone mais aussi d'écouter de la musique et de prendre des appels en mode mains-libres grâce à une enceinte et un microphone intégrés.

Ce nouveau produit vient s'ajouter à une gamme très innovante imaginée depuis la création de l'entreprise en 2012 et composée du clavier sans fil, du carré tactile, de la housse pupitre de clavier et de l'écrin de chargement.

Pour la création de ce Galet 2, Orée a mobilisé durant une dizaine de mois trois personnes à temps-plein dans son atelier de Castelnaudary (11).

« Nous avons cherché à plusieurs reprises la meilleure solution audio pour obtenir un son haut de gamme, explique Julien Salanave, fondateur d'Orée. Nous y avons intégré un haut-parleur 5W avec un caisson de type bass-reflex intégré au matériel, un jeu de composants CSR avec un son optimisé à 360°, des algorithmes de suppression d'écho et de bruit de fond... Nous ne voulons pas jouer dans la cour des grands de l'audio mais nous avons visé une qualité irréprochable. »

Si le clavier, produit star de l'entreprise, fonctionne exclusivement en bluetooth, ce chargeur nouvelle génération intègre quant à lui, la technologie QI. Un standard né il y a trois ans qui n'existe pas encore sur tous les téléphones portables.

« Nous parions sur l'avenir de cette fonctionnalité qui apporte un vrai confort aux utilisateurs et permet d'assurer la compatibilité des chargeurs et des téléphones entre eux, ajoute le fondateur. Nous avons cependant créé en septembre dernier un écrin de chargement par induction à destination des iPhones qui n'intègrent pas le standard QI. »

Conçu en bois en essence de tilleul ou en essence de noyer à partir d'un seul bloc de bois (carrelet), le galet existe également en marbre blanc.

Pour lancer la commercialisation de son galet, Orée a choisi de lancer une campagne originale de crowdfunding. Sur la plate-forme kickstarter, les clients peuvent précommander en avant-première leur objet pour une livraison assurée en septembre prochain. La campagne de commercialisation a été fixée à 30 000 $, soit environ 25 000 € pour 130 unités. Dès le premier jour de campagne, Orée avait déjà recueilli 10 000 $ !

À Paris, Orée crée le buzz depuis jeudi dernier jusqu'au dimanche 25 mai. Installé sur les berges de la Seine, un atelier éphémère ouvert le 15 mai accueille les curieux dans un parcours scénographié depuis la matière brute jusqu'au produit fini. Les clients peuvent ainsi faire graver sur place leur objet personnalisé et repartir avec.

Créée en 2012, Orée compte neuf salariés et vise les 5 M€ de chiffre d'affaires d'ici à 2015.

Ysis Percq

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :