Predict Services déploie ses compétences à l'international

 |  | 527 mots
Lecture 3 min.
L'année démarre fort pour la PME héraultaise : deux mois d'accompagnement sans répit de communes victimes d'inondation, un accord avec l'IGN pour de nouveaux outils d'analyse, et une collaboration avec la Banque Mondiale qui s'intensifie.  

La PME basée à Castelnau-le-Lez (34) et spécialisée dans la gestion du risque hydrométéorologique pour les communes, est le fruit de la mutualisation des compétences respectives en météorologie, imagerie satellite et hydrologie de Météo-France, Astrium et BRL.

Son outil d'aide à la décision traite majoritairement le risque d'inondation, mais aussi le risque tempête, chute de neige ou submersion marine, avec pour objectif de fournir les informations en temps réel aux communes afin de mettre les habitants en sécurité et de minimiser l'impact de l'événement météorologique sur le territoire.

Aujourd'hui, 20 000 communes françaises sont usagers de ce dispositif, largement prescrit par les assurances. Après Generali, Groupama et le Le Gan, Predict Services vient de signer, fin 2013, avec la CCR (Caisse Centrale de Réassurance) et Aviva en janvier 2014.

« Notre collaboration avec la CCR est importante pour nous en terme de visibilité, affirme Alix Roumagnac, président de Predict Services. Elle a la volonté de faire de la prescription, car les dégâts occasionnés par une inondation, par exemple, coûtent moins cher dans une commune informée. »

Entre le 20 décembre et le 10 février, les équipes de Predict Services n'ont pas connu de répit du fait des importantes inondations en Bretagne, dans le Sud-Ouest et le Sud-Est : quelque 9404 communes ont été accompagnées, parmi lesquelles 1 017 qui ont activé leur plan communaux de sauvegarde.

« Deux mois, c'est l'épisode le plus long qu'on ait connu, note Alix Roumagnac. Tout le monde était mobilisé et ça a fonctionné, nous étions dimensionnés pour. Ce qui compte beaucoup dans ce type de situation, ce sont les retours positifs que nous font les communes ! »

Fin 2013, l'entreprise héraultaise a mis en place un accord avec l'IGN qui leur permet d'accéder à l'ensemble du territoire en 3D, et ainsi d'alimenter deux nouveaux outils d'analyse, Predict Observer et Predict Analyser.

« Aujourd'hui, nous avons réalisé les analyses de 13 000 communes, et nous devrions avoir terminé les 7 000 restantes d'ici fin 2014. »

Déjà présente dans les DOM-TOM sur les thématiques des risques de tsunamis et de submersion marine liée aux cyclones, Predict Services va démarrer un projet pilote sur le risque inondation. « Les maires se sont montrés intéressés pour gérer également ce risque avec Predict Service. Nous allons travailler avec une commune-pilote sur chacun des quatre sites : Guadeloupe, Martinique, Réunion et Nouvelle-Calédonie. »

L'autre grosse actualité de l'entreprise en 2014, c'est l'ouverture à l'international. « Courant 2013, la Banque Mondiale est venue nous rencontrer pour voir comment nous pourrions transférer notre technologie et notre savoir-faire, déclare Alix Roumagnac. Cette collaboration va s'intensifier en 2014, avec un travail en Haïti, au Maroc, à Djibouti, en Argentine et au Sénégal... Il y aura pour nous des opportunités de formation et pourquoi pas d'appui en temps réel, si nécessaire, des structures qui seront créées. »

L'entreprise (CA 2013 : 2,8 M€), qui emploie à ce jour 25 personnes, pourrait augmenter ses effectifs de trois ou quatre personnes supplémentaires en 2014.

Cécile Chaigneau

Lire également
Predict Services : 20 000 communes assistées


Crédit photo : Predict Services

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :