Union-Matériaux prévoit 50 agences dans le Grand Sud

 |   |  377  mots
Deux nouveaux points de vente passent, le 2 octobre, sous l'enseigne Union-Matériaux, à Carcassonne (11) et Bollène (84). Le groupe montpelliérain, dirigé par Alexandre Vachet, gère 35 agences dans le Grand Sud, avec un objectif de 50 d'ici 2016.

Union-Matériaux, négoce en matériaux multi-spécialiste dont le siège social est basé à Montpellier, poursuit ses opérations de croissance. Le groupe presque centenaire (90 ans en 2013) vient d'ouvrir deux nouveaux points de vente à Bollène (84) et Carcassonne (11).

« Le paysage s'est concentré depuis la création du groupe par mon grand-père en 1922, mais le secteur reste encore relativement éclaté », explique Alexandre Vachet, à la tête du groupe depuis 2008.

La stratégie de développement du groupe par croissance externe avait commencé dès 2004, avec le rachat de la Minervoise des Matériaux à Olonzac (11), puis de Barelier Matériaux à Pia (66) en 2007, et de Gervais Matériaux en 2009, renforçant le caractère familial et indépendant d'Union-Matériaux face aux grands groupes.

Les points de vente de Bollène et Carcassonne faisaient partie des 88 agences du groupe Wolseley, revendues à Chausson en avril. Lequel a été « obligé de céder ces points de vente par l'autorité de la concurrence afin d'éviter un monopole sur ces villes », précise un communiqué d'Union-Matériaux.

Ces deux nouvelles ouvertures montent à 35 le nombre d'agences du groupe, de Perpignan (66) à Marseille (13) et de Castelnaudary (11) à Bollène.

« Nous avons fondé notre stratégie sur la proximité des points de vente, avec un maillage de succursales dans un rayon de deux heures de route autour de Montpellier, précise Alexandre Vachet. Il y a encore du potentiel, dans le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône essentiellement. »

Union-Matériaux, qui compte aujourd'hui 450 salariés, a réalisé en 2012 un chiffre d'affaires de 138 M€, « 70 % auprès des professionnels, artisans, constructeurs de maisons individuelles, promoteurs immobiliers et architectes, et 30 % auprès des particuliers ».

La crise, qui a durement impacté le bâtiment, a généré « une baisse importante du chiffre d'affaires et une recrudescence des impayés », note Alexandre Vachet. Le jeune chef d'entreprise mise sur une reprise du marché en 2014, « et donc 2015 pour nous, le temps que les chantiers se lancent... Heureusement, nous avons les reins solides ».

Le groupe maintient ses objectifs stratégiques qui prévoient un réseau d'une cinquantaine d'agences d'ici 2016, pour un chiffre d'affaires de 250 M€.

Cécile Chaigneau

Lire également :
Union-Matériaux rachète Gervais Matériaux

Légende : Alexandre Vachet dirige le groupe Union-Matériaux depuis 2008.
Crédit photo : Christine Caville


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :