Ronds de Sorcière investit dans les chênes truffiers du Languedoc

 |   |  158  mots
(Crédits : ©DR)
Lancé il y a six ans, le concept atypique de l'entreprise Ronds de Sorcière, proposait à des particuliers de devenir propriétaires de chênes truffiers dans le Périgord et en Languedoc. Six ans plus tard, la première récolte récompense ces investisseurs.

Devenir propriétaire de chênes truffiers dans le Languedoc et recevoir une truffe de 45 grammes dans sa boîte aux lettres ? C'est possible avec Ronds de Sorcière.

Concept atypique lancé en 2007, il propose à des particuliers d'investir dans la trufficulture (dans le Périgord et en Languedoc) en devenant propriétaire d'un ou plusieurs chênes.

Chaque année et durant toute la production des arbres, les clients reçoivent la moitié de la production, l'autre moitié servant à l'entretien de la truffière. Sachant qu'une truffière produit 5 ans après sa plantation, les premiers millésimes (2007 et 2008) donnent leurs premiers fruits, avec 14 kg de truffes récoltés l'an passé.

Ronds de Sorcière est aussi un site de vente en ligne de produits d'épicerie fine (300 références), où trônent en bonne place les produits à la truffe.
Prix du chêne truffier : entre 290 € (millésime 2013) et 490 € (millésime 2009) en fonction des millésimes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/03/2018 à 16:03 :
Regroupons-nous aux fins d’obtenir des informations fiables et défendre nos droits à production. Pour ce qui me concerne, j’ai saisi le Juge de proximité en juin dernier. J’attends le résulat de l’application du jugement par voie d’huissier.
a écrit le 29/03/2017 à 18:51 :
J'ai acheté des chênes 2009, 2010, 2012, 2013, et à ce jour je n'ai reçu aucune participation à la récolte : ça sent l'arnaque !
Quelqu'un est-il dans la même situation que moi ?
Réponse de le 15/03/2018 à 12:47 :
Bonjour, J'ai 2 chènes, qui m'ont été offerts il y a 10 ans et qui ne m'ont rapporté à ce jou rque 2 petites truffes. Il y a toujours de bonnes excuses pour cette absence de production : gel, pluie, sangliers, écolos etc ...
Bref aucune réponse lorsque je leur envoie un mail demandant des explications. C'est à mon avis une belle arnaque !
Faut il se regrouper pour tenter une action (en justice, ou bien aller sur les lieux prendre nos chênes ?)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :