Municipales à Montpellier : Clothilde Ollier sera la candidate d'EELV

 |   |  316  mots
Clothilde Ollier sera tête de liste EELV à Montpellier
Clothilde Ollier sera tête de liste EELV à Montpellier (Crédits : Anthony REY)
Clothilde Ollier, maire de Murles (34), a remporté la primaire citoyenne d'EELV organisée le 12 octobre en vue des élections municipales de Montpellier en 2020. Elle devance l'ex-député Jean-Louis Roumégas.

Lors de la primaire citoyenne organisée le 12 octobre au sein d'Europe Écologie Les Verts (EELV) en vue des municipales de mars 2020 à Montpellier, c'est le binôme formé par Clothilde Ollier et Manu Reynaud qui est arrivé en tête. Avec 413 voix sur 790 votes exprimés, il devance Jean-Louis Roumégas (372 voix), ancien député de l'Hérault.

Conformément aux engagements pris par le binôme à l'annonce de cette primaire, Clothilde Ollier devrait être tête de liste du parti écologiste afin d'enlever le fauteuil de maire mais aussi la présidence de la Métropole de Montpellier. Infirmière de profession, la future ex-maire de Murles (34) avait fait les gros titres de la presse régionale en étant la première, dans l'Hérault, à avoir déposé, le 3 septembre, un arrêté en préfecture pour interdire l'usage des pesticides.

"Il n'est plus possible de faire de l'écologie à petits pas, avec 100 m de pistes cyclables quand on fait 23 km d'autoroute. Il faut y aller à fond. Je ne suis contre personne, je suis pour l'écologie. Tout le monde voit ce qui se passe, tout le monde a ressenti le record de température de 45° cet été. C'est une responsabilité que l'on porte tous, d'où ce binôme, ce travail d'équipe", déclarait Clothilde Ollier, le 20 septembre, en présentant son tandem avec Manu Reynaud.

Selon le sondage BVA-La Tribune publié le 20 septembre, une liste EELV autonome pour les municipales pourrait faire encore mieux que son score des européennes (19,5 % des voix à Montpellier, contre 13,4 % en moyenne en France) en étant créditée de 21 % à 23 % d'intentions de vote au 1er tour. Dans l'hypothèse où LREM alignerait par ailleurs un candidat officiellement investi, EELV réalise même un meilleur score (21 %) que le maire sortant (20 %). Dans le cas où Philippe Saurel obtiendrait le soutien du parti présidentiel, les deux listes font jeu égal, à 23 %.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :