La navette Hop ! d'Air France fête ses un an à Montpellier

 |   |  366  mots
(Crédits : P.C)
La navette Hop! Air France, entre l'aéroport de Montpellier et Paris Orly, était lancée le 30 octobre 2016. Selon les chiffres d'Air France, dévoilés le 9 novembre, la navette enregistre une hausse de trafic de 8,5 %, de janvier à octobre. Le taux de remplissage atteint 77 %.

Selon Air France, la croissance de la navette dynamise l'ensemble de l'activité. La compagnie annonce 458 000 clients transportés au 20 octobre, soit l'équivalent de l'année 2016 et attend 570 000 personnes pour la fin d'année.

Nouvelles correspondances à Orly

D'après la compagnie aérienne, le trafic vers Orly n'a pas concurrencé l'offre vers Roissy, qui concerne toujours plus d'une correspondance sur deux et un taux de remplissage de 85 %. Le nombre de clients en correspondance a augmenté sur Orly (23 % en 2017, un client sur six au départ de Montpellier).

Les Antilles, Brest et Nantes sont les principales destinations en correspondance.  A noter, l'arrivée d'un vol quotidien vers New York, qui est en train de s'installer.

"Nous avons voulu fluidifier le parcours client sur la navette, avec l'embarquement automatique, le tunnel aéropax pour les clients à la sortie de l'avion", détaille Yves Gaudry, chef d'escale Air France.

Autre nouveauté, l'offre de restauration opérée par la chaîne Boco. Des menus premium, à 15 €, disponibles sur commande 24h avant le départ.

Hop! proposera 580 000 sièges sur la saison d'hiver 2017- 2018. Avec toujours 10 vols quotidiens vers Orly, quatre vers Roissy, et trois vers Nantes. Cette saison est aussi celle du lancement de la ligne vers Alger.

"Nous sommes confiants sur le démarrage de cette ligne, affirme Zoran Jelkic, directeur général France chez Air France, Nous visons une clientèle affinitaire qui prend des engagements tardifs. On est dans les tendances prévues."

Train vs Avion

Par ailleurs, Hélène Abraham, directrice commerciale Hop!, a mis en avant les tarifs "avantageux" de l'avion, par rapport à un voyage en TGV. Avec un aller simple, à partir de 49 €, les tarifs paraissent abordables mais ils sont variables (comme ceux pratiqués par la SNCF), et annoncés hors frais de réservation.

La culture de l'aller-retour, que souhaitait installer Air France avec sa navette, montre en tout cas des résultats croissants, avec une clientèle revendiquée à 40 % d'affaires et 60 % de loisirs. "C'est le seul outil qui permet de faire l'aller-retour dans la journée, voire la demi-journée, et nous sommes moins chers et ponctuels."

L'aéroport devrait investir 70 M€ dans un plan de développement entre 2018 et 2025.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :