Sensing Labs lève 400 000 € et se tourne vers l'international

 |   |  283  mots
(Crédits : Reuters)
La start-up montpelliéraine annonce avoir levé 400 000 € auprès de cinq fonds afin d’accélérer le développement commercial à l’international de ses capteurs connectés dédiés au comptage de l’eau, de l’énergie et des variables thermiques. Un premier bureau a été installé au Royaume-Uni.

« Dans un marché de capteurs communicants bas débit et longue portée très dynamique, cette levée de fonds va nous permettre d'accélérer le développement de la société à l'international », indique Yann Guiomar, le président et co-fondateur de Sensing Labs.

D'un montant de 400 000 €, la levée de fonds a été réalisée auprès de cinq fonds d'investissement : BCR Finances, Capitole Angels, Cèdre Participations, Méliès et Provence Business Angels. Une seconde levée de fonds est envisagée en 2018.

Objectif international

Premier pas vers le développement international : « Nous avons ouvert un bureau en novembre 2016 au Royaume-Uni », précise Yann Guiomar. Un second bureau sera ouvert à l'étranger courant 2017. Enfin, sans avoir nécessairement une implantation physique, Sensing Labs planifie également la conquête du marché asiatique.

Les fonds levées ont également vocation à « poursuivre les investissements en R&D » afin d'étendre la gamme de produits et à « procéder à des recrutements », complète le président de la structure. Au minimum, quatre personnes devraient être embauchées au cours de l'année en cours. Elles viendront compléter l'équipe actuelle composée de sept salariés. L'entreprise ambitionne de réaliser un chiffre d'affaires de 1 M€ fin 2017.

Créée en 2014, Sensing Labs est une start-up spécialisée dans le Data Service vouée à l'efficacité énergétique. En s'appuyant sur des capteurs communicants dédiés au comptage de l'eau, de l'énergie et des variables thermiques (température et humidité), Sensing Labs mesure et aide à la maîtrise de la consommation énergétique. La gamme Senlab s'inscrit dans une démarche de bâtiment intelligent et de Smart City.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :