SupAgro crée sa première chaire d'entreprises

 |   |  470  mots
L'établissement d'enseignement supérieur en sciences agronomiques lance AgroSYS, sa 1e chaire d'entreprises, dotée de 450 000 €, en partenariat avec cinq entreprises françaises. Dont le groupe viticole héraultais AdVini.

Montpellier SupAgro, établissement d'enseignement supérieur en sciences agronomiques, vient de créer sa première chaire d'entreprises, « AgroSYS », autour d'approches interdisciplinaires de l'agronomie.

« Cela fait trois ans que nous travaillons à la création de cette chaire, explique Jacques Wery, professeur titulaire en charge de AgroSYS. Elle est née d'une convergence de besoins : d'un côté, des étudiants qui ne vont pas suffisamment dans les entreprises ; de l'autre, des entreprises qui ont besoin de plus de proximité avec la recherche et d'un meilleur sourcing pour trouver des étudiants bien formés. L'idée est donc de créer des opportunités pour les étudiants d'aller dans les entreprises, mais aussi pour les entreprises d'interagir dans la recherche. »

Cette nouvelle chaire a pour ambition d'accompagner la conception de systèmes agricoles innovants et durables, en s'appuyant sur la formation des étudiants et des ingénieurs au sein des entreprises : « Nous avons souhaité un partenariat équilibré avec des entreprises qui entrent dans l'innovation agricole de différentes manières », précise Jacques Wery.

C'est pourquoi, confirmant la volonté de SupAgro de renforcer les liens entre l'enseignement avec les acteurs économiques et les territoires agricoles, la chaire AgroSYS est-elle constituée en partenariat avec cinq entreprises : AdVini (Saint-Félix-de-Lodez - 34), BASF Agro (produits phytosanitaires à Ecully - 69), Bayer (semences, protection des cultures, à Lyon - 69), Négoce Expansion (conseil et formation pour la performance des entreprises du commerce agricole et agroalimentaire, à Paris), et la Société du Canal de Provence et d'aménagement de la région provençale (gestion des réserves et ouvrages de transport d'eau, à Aix-en-Provence, 13).

« Nous avons identifié trois thématiques qui font consensus entre les entreprises et les enseignants-chercheurs, autour de l'innovation dans l'agriculture : l'évaluation de la durabilité des systèmes agricoles, l'évaluation de l'efficience des systèmes agricoles vis à vis des intrants et du milieux, et l'optimisation et la re-conception des systèmes agricoles innovants et durables. »

Parmi les actions prévues : des projets et des stages pédagogiques en entreprises pour les étudiants, des programmes de formation continue co-construits avec les partenaires, une veille scientifique, des conférences et colloques, des projets de recherche collaboratifs. « La chaire pourrait toucher une trentaine d'étudiants dès son lancement, à la rentrée 2014. »

La chaire dispose d'une dotation de 450 000 € grâce au soutien des cinq entreprises mécènes et de SupAgro Fondation.

« Nous sommes dans une phase de démarrage, mais nous restons très ouverts à d'autres entreprises ou collectivités », souligne Jacques Wery.

Pour son lancement, une conférence inaugurale aura lieu en juin prochain.

Cécile Chaigneau

Lire également:
Anne-Lucie Wack nouvelle présidente de SupAgro Montpellier

Légende : La nouvelle chaire d'entreprises de SupAgro vise à accompagner la conception de systèmes agricoles innovants et durables, comme dans la vigne par exemple.
Crédit photo : Edouard Hannoteaux


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :