Volotea se pose à Montpellier Méditerranée

 |   |  482  mots
En forte croissance depuis deux mois, ce nouvel opérateur low cost ouvrira, le 10 septembre 2012, deux lignes à destination de Nantes et Strasbourg. Objectif : 40 000 passagers en six mois.

.

Volotea, une nouvelle compagnie low cost, a annoncé, lors d'un point presse organisé le 6 juin 2012, l'ouverture de deux lignes à destination de Strasbourg et Nantes sur l'aéroport de Montpellier Méditerranée, à compter du 10 septembre prochain.

Ces liaisons, pour la saison automne/hiver 2012-2013, s'effectueront à raison de 3 vols par semaine à la rentrée, puis de 4 vols par semaine à compter du 1er novembre 2012, pour un tarif de 29 € l'aller simple.

L'opérateur, immatriculé en Espagne, est en fort développement au plan national, en multipliant les annonces d'implantation depuis deux mois.

Montpellier Méditerranée est, ainsi, le onzième aéroport européen enregistrant l'arrivée de Volotea.

L'opérateur a annoncé plus de 50 nouvelles destinations, en se présentant comme « la nouvelle compagnie low cost des capitales régionales européennes ».

« Notre leitmotiv est de lancer des vols directs et sans escale, précise Edo Friart, responsable du développement de Volotea. Par rapport aux autres compagnies low cost, notre force est de proposer un vrai service qualité, avec notamment un siège attribué et deux bagages à main en cabine. Notre ambition est de développer des marchés-clés tels que la France et l'Italie. Nous démarrons avec 3 à 4 vols par semaine, mais pourquoi pas davantage ? Il existe un réel marché au départ de Montpellier, qui demande à être stimulé en liaison avec les partenaires aéroportuaires et touristiques. »

Volotea annonce disposer d'une offre en sièges de 55 000 passagers au total au départ de Montpellier, pour laquelle elle souhaite atteindre un taux de remplissage de 70 à 75 % en six mois, soit 40 000 passagers environ.

« Volotea est, à maints égards, une compagnie low cost de la troisième génération, commente Cyril Reboul, président du directoire de Montpellier Méditerranée. Ce n'est plus le modèle pur et dur des low cost, où on développe des flux touristiques sans réellement négocier le choix des destinations. C'est un modèle novateur, basé sur la meilleure écoute, et l'existence d'une clarté des prix. »

Volotea, dont le siège est à Barcelone, a été créée par trois fonds d'investissement (l'américain CCMP Capital, les espagnols Axis et Corpfin Capital) et par Carlos Munoz et Lazaro Ros, fondateurs de Vueling Airlines (3e compagnie low cost en Europe en volume de passagers transportés).

La compagnie gère une flotte de 7 avions et 3 bases aériennes, à Venise depuis le 25 avril, Nantes depuis le 1er juin, et Ibiza à compter du 17 juin.

Le capital de Montpellier Méditerranée se répartit entre l'État (60 %), la CCIT de Montpellier (25 %), le Conseil général de l'Hérault (7 %), le Conseil régional du Languedoc-Roussillon (6,5 %), la Communauté d'agglomération du Pays de l'Or (1 %) et Montpellier Agglomération (0,5 %).

Anthony Rey

Lire également :
Aéroport de Montpellier : les collectivités pressent l'État d'agir

Légende : Volotea ouvrira deux lignes vers Nantes et Strasbourg à compter du 10 septembre.
Crédit photo : Volotea


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :