Montpellier Management University naîtra en 2016

 |   |  290  mots
Le site de Richter à Montpellier, où l'ISEM et l'AES sont voisins
Le site de Richter à Montpellier, où l'ISEM et l'AES sont voisins (Crédits : Marc Gaillet)
L'ISEM et la faculté d'AES ont lancé cette semaine les 1ères actions de rapprochement afin de fusionner d'ici 2016, et de créer la Montpellier Management University. Celle-ci sera dotée d'un budget de 3 M€ et gèrera 4 000 étudiants, avec une ambition affirmée au niveau européen.

Dans le cadre de la fusion des Universités de Montpellier, l'Institut des sciences de l'entreprise et du management (ISEM) et la faculté d'administrations économiques et sociales (AES) mettent en œuvre dès cette semaine les premiers éléments concrets qui aboutiront en 2016 à la création de Montpellier Management University (MMU), fusion des deux structures d'enseignement.

"Nous mettrons en place dès la rentrée 2015 des formations communes et la fusion sera totalement actée en 2016 avec la création du statut juridique de l'institut, explique Karim Messeghem, doyen de la faculté d'AES. La première étape concrète est prévue ce 28 février 2015 avec une journée portes ouvertes commune".

Un budget de 3 M€

Forte de 4 000 étudiants dont 550 en e-learning, de 400 apprentis, de 40 formations de la licence au doctorat, de 5 pôles de compétence et d'une nombreux partenariats professionnels, la nouvelle MMU entrera en phase active dès janvier 2014. Il est aujourd'hui suffisamment concret pour que l'ISEM et la faculté d'AES aient décidé de communiquer en commun sur la marque MMU.

"Le budget de Montpellier Management University sera de 3 M€", indique le directeur de l'ISEM, Alexandre Vernhet qui rajoute que "90 % de nos ressources de fonctionnements seront recherchées à l'extérieur par le biais de partenariats économiques, soit seulement 10 % issus du ministère".

La synergie est déjà effective, puisque l'ISEM et la faculté d'AES occupent des bâtiments voisins sur le site de Richter, à Montpellier. Elle devra ensuite s'amplifier pour générer une offre de une formation professionnalisante en phase avec les attentes futures des entrepreneurs. À ce jour, selon des données récoltées en 2014, 84 % des diplômés de l'ISEM trouvent un emploi dans les six mois suivant leur sortie de l'école.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :