Perpignan : pose de la 1e pierre de l’UPVD In Cube

Le 9 novembre, la 1e pierre du futur hôtel d'incubation d'entreprises innovantes de l'Université de Perpignan Via Domitia (UPVD), baptisé UPVD In Cube, a été officiellement posée. Le bâtiment d’environ 1 000 m2 devrait ouvrir ses portes en janvier 2018.
F. Lorente (UPVD), entouré de C. Delga (Région), d'A. Le Pellec Muller (recteur de région) et d'A. Brunet (Perpignan Méditerranée).
F. Lorente (UPVD), entouré de C. Delga (Région), d'A. Le Pellec Muller (recteur de région) et d'A. Brunet (Perpignan Méditerranée). (Crédits : Mariama Diallo)

Fabrice Lorente, entouré de Carole Delga, présidente de la région Occitanie / Pyrénées Méditerranée, d'Armande Le Pellec Muller, recteur de la région académique Occitanie, recteur de l'académie de Montpellier et chancelier des universités et d'Annabelle Brunet, vice-présidente déléguée Université, Enseignement supérieur et Recherche auprès du maire de Perpignan et président de Perpignan Méditerranée Métropole, Jean-Marc Pujol, a officiellement lancé les travaux de construction de l'hôtel d'incubation d'entreprises innovantes de l'université de Perpignan Via Domitia (UPDV).

Dix jeunes pousses par an

Baptisé UPVD In Cube, ce lieu « dédié aux talents en action » devrait accueillir les premiers projets innovants en janvier 2018. Chaque année, 10 concepts devraient mûrir dans les quelque 1 000 m2 d'espaces pensés pour favoriser la créativité et le travail collaboratif.

Les porteurs d'idées (étudiants, jeunes diplômés, enseignants chercheurs, etc.), bénéficieront de conseils personnalisés de professionnels issus des mondes juridique, économique, scientifique, ou encore de l'entreprise. Les projets accueillis seront en rapport avec les travaux pluridisciplinaires menés par les 16 laboratoires de recherche liés à l'université, ainsi que des projets étudiants.

Retenir, détecter et accompagner les talents

« Nous avons trois principaux objectifs à travers cet hôtel d'incubation d'entreprises innovantes : premièrement, retenir dans le territoire les porteurs de projets de création d'entreprises à forte valeur ajoutée ; deuxièmement, susciter l'envie ; et troisièmement, favoriser le bouillonnement d'idées et de projets », détaille Fabrice Lorente, président de l'université catalane.

L'ambition est également de favoriser l'insertion professionnelle des quelque 5 000 (des 9 500) étudiants diplômés annuellement et d'attirer de nouvelles entreprises innovantes dans le territoire en créant « un écosystème favorable à l'éclosion », poursuit Fabrice Lorente.

La construction du bâtiment bioclimatique, installé à proximité de l'Institut d'Administration des entreprises (IAE) de l'université perpignanaise, a nécessité un financement de 2,7 M€ apportés par la Fondation UPVD à hauteur de 265 000 €, par l'État (700 000 €), la Région (700 000 €), ainsi que l'Agglomération de Perpignan Méditerranée Métropole (1 M€). Le fonctionnement de la structure (achat de matériel, etc...) sera principalement financée par le Crédit Agricole Sud Méditerranée qui a noué un partenariat exclusif de cinq ans avec l'UPVD dans le cadre de la Chaire d'incubation dont le lancement est prévu début 2017.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.