Futur méga campus de Montpellier Business School : permis de construire en vue

Sur la trajectoire 2020-2025 de Montpellier Business School, il y a la création de nouveaux programmes de formation, une montée progressive du nombre d’étudiants, l’accueil solidaire d’étudiants ukrainiens et tout au bout, un campus flambant neuf de 90 millions d’euros. Le permis de construire va être déposé en mai et la vente du site actuel de l’école vient d’être entérinée.
Cécile Chaigneau

4 mn

Le futur Campus de Montpellier Business School comptera quelque 28.000 m2 de surface de plancher sur le quartier Cambacérès de Montpellier.
Le futur Campus de Montpellier Business School comptera quelque 28.000 m2 de surface de plancher sur le quartier Cambacérès de Montpellier. (Crédits : DR)

« Les architectes Fontès-Tourre-Sanchis nous ont livré la 1e version de l'avant-projet du futur Campus MBS dans le quartier de Cambacérès et dans le mois qui vient, nous déposerons la demande de permis de construire pour ensuite lancer les appels d'offre promotion immobilière en juin, annonce André Deljarry, le président de Montpellier Business School le 21 avril. J'aimerais bien une 1e pierre d'ici la fin de l'année, ce qui permettra un démarrage des travaux au 1e trimestre 2023 pour une rentrée en septembre 2025. »

Une nouvelle étape est donc franchie dans cet important projet de campus (28.000 m² de sdp) qui réunira Montpellier Business School (MBS), les établissements de la CCI Hérault et de la CCI Occitanie, le CFA Purple Campus Montpellier, ainsi que le siège social de Purple Campus Occitanie. L'investissement prévu est de 90 millions d'euros « et il est impératif que nous restions dans cette enveloppe, malgré l'augmentation du coût des matières premières », souligne André Deljarry.

Quatre résidences étudiantes seront également construites, soit 800 logements dont une partie (ceux qui seront libérés) seront proposés aux jeunes qui viennent travailler sur la côte durant la période estivale.

Quant au site Alco, sur lequel se trouve aujourd'hui Montpellier Business School, il a officiellement été venu il y a quinze jours, au prix déjà annoncé de 24,5 millions d'euros, au groupe Emergence (Crédit Agricole / GGL Aménagement) qui devrait y bâtir sur ces 6 hectares entre 600 et 700 logements.

MBS, qui accueille aujourd'hui 3.600 étudiants, montra alors à 4.300.

Satisfecit sur les classements

Sur sa trajectoire stratégique 2020-2025, l'école de commerce prévoit également d'augmenter son budget de 48 à 60 millions d'euros et le nombre de collaborateurs de 330 aujourd'hui à 400.

D'ici 2025, elle lancera de nouveaux programmes : cinq masters spécialisés, une formation hybride ingénieur-manager (en partenariat avec une école d'ingénieur, portant probablement sur l'intelligence artificielle et la transition écologique), trois formations professionnelles diplômantes en ligne (un digital MBA, un digital DBA, un Bachelor en partenariat avec une école d'aéronautique) et des formations professionnelles en présentiel.

« En 2025, 11% du chiffre d'affaires de MBS proviendra de la formation et du conseil aux entreprises », précise André Deljarry.

Lequel affirme également que l'école a progressé dans les classements internationaux : « Pour la première fois, MBS se classe 8e Programme Grande Ecole français au palmarès 2022 du Point. Son programme Bachelor, est deuxième meilleur Bachelor français pour la 2e année consécutive selon Le Parisien. Et pour la première fois, MBS figure dans le prestigieux classement académique de Shanghai 2021 : sur les 20.000 établissements d'enseignement supérieur qui existent dans le monde, Shanghai n'en classe que 1.000 en tant "productrices de recherche" et MBS est classée 1e et seule école de management française indépendante. Enfin, MBS est la deuxième école de commerce française au classement des grandes écoles les plus engagées dans la transition écologique et sociétale, réalisé par Change Now et Les Echos ».

Solidarité Ukraine

Aujourd'hui, l'école revendique des étudiants qui viennent de plus de 40 pays. Assurant que « l'école ne pouvait pas rester inactive face au conflit en Ukraine », André Deljarry annonce que MBS accueille gratuitement deux étudiantes ukrainiennes et que des bourses supplémentaires seront créées pour la rentrée prochaine, destinées aux candidats ukrainiens sous statut de protection temporaire ou de réfugié à Montpellier.

« Ces bourses viennent renforcer le dispositif existant qui nous a permis, par le passé d'aider des réfugiés et d'accueillir 21 étudiants en difficulté, originaires par exemple de Syrie, de Haïti, de Colombie ou du Mali », rappelle le président de l'école, précisant que depuis 2007, MBS et sa Fondation ont investi plus de 16 millions d'euros en bourses et aides sociales, soit plus de 700 étudiants soutenus directement.

Cécile Chaigneau

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.