Jalil Benabdillah, nouveau président de LeadeR LR

Le président de l’entreprise alésienne SDTech a été élu le 7 juillet 2015 pour un mandat de trois ans à la tête du club d’entreprises régionales LeadeR LR. Il succède à Jean-Pierre Richard (ESII).
Cécile Chaigneau

2 mn

(Crédits : DR)

C'est à l'issue de l'assemblée générale du 7 juillet 2015 que s'est déroulée l'élection du nouveau président du club d'entreprises régionales LeadeR LR (une cinquantaine de membres). Un seul candidat se présentait : Jalil Benabdillah, président de l'entreprise alésienne SDTech, spécialisée dans les poudres fines et ultrafines. Il a été élu à l'unanimité.

Jean-Pierre Richard, le dirigeant de ESII (gestion de l'accueil, installée à Lavérune, 34), qui était jusqu'alors le président de LeadeR LR, en prend la vice-présidence, avec Pascal Chavernac, le P-dg de Sigma Méditerranée (services et conseils informatiques), basée à Carcassonne (11).

Pour ses trois ans de mandat, le nouveau président a plusieurs projets.

« Je veux faire en sorte que LeadeR LR devienne un think tank expert et reconnu, déclare-t-il. Nous devons renforcer nos expertises sur trois ou quatre thématiques majeures, comme l'international, les finances, la croissance, etc., et qu'elles soient reconnues de l'extérieur. »

Être « un partenaire des centres de décisions économiques » est le second axe de travail de Jalil Benabdillah.

« Les entreprises de LeadeR LR sont des entreprises en croissance, qui investissent, qui font du développement. Elles doivent faire partie des décisions collégiales. Je veux mettre de l'intelligence collective sur les territoires. »

Autres ambitions : faire gagner LeadeR LR en visibilité, et s'ouvrir vers la région Midi-Pyrénées, soit en créant des grappes d'entreprises sous bannière LeadeR LR, comme il en existe une à Alès (30), soit en s'appuyant sur des groupements d'entreprises existants « et proches de notre philosophie ».

En Languedoc-Roussillon, le nouveau président ambitionne de grossir les rangs des entreprises adhérentes, de faire « entrer des structures importantes » et de renforcer le maillage territorial en créant d'autres « grappes » à Nîmes et Béziers-Narbonne.

Outre le président et les deux vice-présidents, les autres membres du bureau sont Jean Ringot (DMS), secrétaire, et Odile Thibon-Valade (Arcita), trésorière.

Cécile Chaigneau

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.