Baillargues ferme son passage à niveaux

 |   |  214  mots
La nouvelle route de raccordement au rond-point Philippe Lamour, à Baillargues, quelques jours avant la fin des travaux
La nouvelle route de raccordement au rond-point Philippe Lamour, à Baillargues, quelques jours avant la fin des travaux (Crédits : Ville de Baillargues)
Le passage à niveaux n°33, situé à Baillargues (34), sera définitivement fermé à la circulation à compter du 4 septembre à 21h, permettant la mise en fonction d'une nouvelle route sous un pont-rail. L'opération vient aussi compléter le pôle multimodal de la ville, l'une des 12 gares les plus fréquentées de la région.

Après un an de travaux, c'est à 21h précises, mardi 4 septembre 2018, que le passage à niveaux n°33 (PN 33) de Baillargues sera définitivement fermé. Cette opération s'inscrit dans le cadre d'un programme de sécurisation national de SNCF Réseau : le passage à niveaux était l'un des plus accidentogènes d'Occitanie parmi les 33 équipements de ce type recensés en région.

Le PN 33 est remplacé par un nouveau pont-rail, enjambant une route baptisée "avenue de l'or" ouverte aux automobilistes, mais aussi aux piétons et cyclistes. Cette nouvelle voie relie la zone du golf de Massane au rond-point Philippe Lamour, à l'entrée de Baillargues.

Sous maîtrise d'ouvrage SNCF Réseau, l'opération a mobilisé un investissement de 9,5 M€. Il a été financé par SNCF Réseau et l'État (49,2 %), le Département de l'Hérault (23,3 %), Montpellier Méditerranée Métropole (13,7 %, 1,34 M€), la Région Occitanie (8,8 %, 860 000 €) et la Ville de Baillargues (5 %, 630 000 €).

En facilitant notamment la circulation des bus sur la zone de Baillargues, Mauguio et Mudaison, l'opération a aussi été pensée comme un dispositif complémentaire du pôle multimodal situé sur la première. Avec un trafic voyageurs passé de 17 000 personnes à plus de 300 000 en 2017, ce pôle s'affiche comme l'une des 12 gares les plus fréquentées d'Occitanie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :