Un Sommet pour une nouvelle stratégie santé

 |   |  210  mots
Un an après le Sommet économique du Grand Sud, ce nouvel événement éclairera une autre facette du développement économique en région.
Un an après le Sommet économique du Grand Sud, ce nouvel événement éclairera une autre facette du développement économique en région. (Crédits : Edouard Hannoteaux)
Un an après le Sommet économique du Grand Sud, Objectif Languedoc-Roussillon organise, le 2 décembre au Corum de Montpellier, un nouvel événement dédié à l’innovation technologique dans la filière santé et aux moyens d’en faire un moteur du développement économique régional. Un plateau de 15 experts a été constitué.

Quelque 700 participants sont attendus pour assister, à partir de 17h, à un programme décliné en trois temps forts. Réunissant filières, industriels, start-ups, institutionnels et financeurs, une première table ronde sera centrée sur l'innovation technologique dans le secteur de la santé, positionnée comme moteur du développement économique régional.

Prenant acte du vieillissement de la population mondiale, et des caractéristiques de la croissance démographique en Languedoc-Roussillon, la deuxième table ronde examinera les enjeux spécifiques de l'innovation technologique au service du bien-être et du bien vieillir.

Enfin, le dernier volet de ce Sommet santé sera consacré au grand témoin de l'évènement : Laurent Alexandre, célèbre neurobiologiste, spécialiste du séquençage ADN et de l'espérance de vie, et ex-créateur de Doctissimo.fr. Il est l'auteur d'un essai remarqué, paru en 2011 et intitulé La mort de la mort (Éd. JCLattès), où il recense les révolutions que va connaître l'humanité grâce aux progrès des biotechnologies, et où il promet : « Le premier humain qui vivra mille ans est probablement déjà né ».

Tous les renseignements sur le Sommet santé 2014 organisé par Objectif Languedoc-Roussillon, en partenariat avec La Tribune, sont disponibles sur ce site.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :