Nosibay à l'assaut de l'Amérique

 |   |  208  mots
Laurent Taton, P-dg de Nosibay.
Laurent Taton, P-dg de Nosibay.
Nosibay accentue sa stratégie à l'export. Après l'Espagne, l'Italie et la Grande-Bretagne, l'entreprise, dirigée par Laurent Taton, vise le Canada et les États-Unis.

Le lancement au Canada est prévu fin novembre. Nosibay, spécialisée dans les applications de bureaux, accélère sa stratégie à l'export et s'attaque à l'Amérique du Nord. Son produit principal, Bubble Dock, qui permet de créer des liens directs entre le site et l'utilisateur, est déjà utilisé en France, en Espagne, en Italie et en Grande-Bretagne par cinq millions d'internautes.

Après le Canada anglophone fin novembre, Nosibay se positionnera dès le début d'année 2015 aux Etats-Unis. Par ces deux nouvelles destinations, l'entreprise, qui avait levé 1,4 M€ de fonds en 2006 et 500 000 € début 2014, vise le doublement de son chiffre d'affaires d'ici à la fin de l'année 2015, soit 5,2 M€.

En une année, de par le potentiel qu'offre l'Amérique du Nord, Nosibay espère cinq millions d'utilisateurs supplémentaires.

« Dans la foulée, nous ouvrirons nos solutions à un premier pays pilote en Amérique latine, se réjouit Laurent Taton, P-dg de Nosibay. Ces lancements à l'export génèrent également des recrutements dans le domaine commercial (des anglophones), technique mais aussi administratif. »

 Installée à Pérols (34), Nosibay, qui s'attend à clôturer son exercice 2014 à 2,6 M€, compte actuellement une vingtaine de salariés et devrait atteindre l'effectif de 40 personnes d'ici à la fin 2015.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :