Spotter, la fin d’une époque

Le projet de fusion-absorption de la PME héraultaise Spotter par Akio a été entériné fin 2015. Il se traduit par le départ des derniers salariés de leurs locaux historiques, dans le phare de Palavas-les-Flots. Le 15 janvier, ils rejoignent le site d’Akio à Montpellier. Celui-ci devrait étendre son activité R&D pour le groupe parisien d’ici à la fin 2016.
Ana Athayde, fondatrice de Spotter, rejoint le siège d'Akio à Paris
Ana Athayde, fondatrice de Spotter, rejoint le siège d'Akio à Paris (Crédits : AKIO)

Vendredi 15 janvier, les quelques salariés encore présents au siège de Spotter quitteront leurs locaux emblématiques du phare de Palavas-les-Flots (34) pour rejoindre le site d'Akio à Montpellier. Pour l'éditeur de logiciels de veille et d'analyse médias, cette étape signe l'aboutissement du processus de fusion absorption initié en novembre 2014 et entériné à la fin de l'année 2015 par la société parisienne Akio.

Naissance de la marque Spotter

Ce processus a déjà occasionné un certain nombre de mouvements au sein des deux entreprises tout au long de l'année 2015. Le plus symbolique étant le départ d'Ana Athayde, la fondatrice et dirigeante de Spotter, pour le siège d'Akio à Paris. Elle y exerce la fonction de Directrice marketing et stratégie internationale.

« En ce début d'année, nous réunissons les équipe de Spotter et d'Akio à Montpellier avec l'ambition de faire de Montpellier le pôle R&D du groupe, explique Ana Athayde. À l'heure actuelle, trente personnes sont présentes sur le site de Montpellier. Nous avons l'objectif d'atteindre un effectif de quarante personnes à la fin de l'année 2016 ».

Si la fusion-absorption est belle et bien actée, Spotter ne disparaît pas complétement. Elle devient une marque associée aux technologies qu'elle a pu développer depuis 1998.

Une complémentarité renforcée ?

Stratégiquement, l'un des objectifs d'Akio est de « démontrer la convergence entre les technologies d'Akio et celles de Spotter », indique Ana Athayde. En d'autres termes, Spotter apporte certains savoir-faire qui vont permettre de compléter l'offre commerciale d'Akio.

« Spotter amène un savoir-faire à l'international et également une connaissance technique en écoute et analyse de la voix du client sur les médias sociaux, résume Céline Molina, chargée de communication et de relations clients à Akio. Grâce à cela, Akio sera capable d'analyser la voix du client sur tous les canaux ».

La mise en marché de deux nouveaux produits devrait concrètement illustrer cette complémentarité. Elle est annoncée pour mi-2016.

«  Il s'agira d'un module d'analyse de la voix du client sur tous les canaux et d'un module d'engagement social », précise Ana Athayde.

L'année 2016 sera également le démarrage du développement international du groupe Akio, ajoute cette dernière.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.