Le groupe Pierre Fabre inaugure son nouvel hôtel thermal Avène

 |   |  645  mots
(Crédits : Édouard Hannoteaux)
En présence du ministre de l’Aménagement du territoire Jean-Michel Baylet et de la présidente de Région Carole Delga, le groupe Pierre Fabre a inauguré, le 10 juin, son nouvel hôtel Avène sur le site de la station thermale héraultaise. 18 M€ ont été investis pour ce fleuron hôtelier, fer de lance du déploiement de la marque de dermo-cosmétique à l’international.

Le nouveau bâtiment, sobrement baptisé « Eau thermale Avène, l'hôtel », est le dernier joyau apporté par le groupe tarnais Pierre Fabre pour le déploiement international de son fleuron, Avène. Un nom à la simplicité universelle, pour porter à l'international la notoriété du 2ème laboratoire dermo-cosmétique mondial et accompagner le déploiement de cette marque de dermo-cosmétique fondée en 1990 à Avène-les-Bains (34). Elle réunit sur un même site la source Avène (reconnue d'utilité publique depuis 1874), la station thermale, le site de production dermo-cosmétique et cet hôtel étendard.

Inauguré Vendredi 10 juin après deux ans de travaux (18 M€ investis), ce nouvel ensemble hôtelier quatre étoiles a nécessité l'intervention de 32 prestataires originaires à 94 % de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Confié à l'architecte Roger Taillibert, le bâtiment de 6 500 m2, référencé Haute Qualité Environnementale (HQE), en cours de classement « Very Good » (référentiel BREEAM), se présente comme un écrin pour le déploiement volontariste d'Avène auprès des curistes et prescripteurs de la marque à l'international. Il en véhicule « les valeurs de soin et de respect de la nature », selon le P-dg du groupe Eric Ducournau.

« Ces nouveaux investissements confortent la place thermale de notre région, la 1ère de France avec 180 000 curistes représentant 31 % du marché national du thermalisme », se félicite la présidente de Région Carole Delga.

Carole Delga

(De gauche à droite : Kléber Mesquida président du Département de l'Hérault, Jean-Michel Baylet, ministre de l'Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales, Pierre-Yves Revol, président de la Fondation Pierre Fabre, et la présidente de Région, Carole Delga)

Un hôtel étendard

Car au-delà des 3 000 curistes qui fréquentent annuellement la station thermale, Avène l'hôtel cible la clientèle internationale (10 %) et en particulier, les prescripteurs de la marque (dermatologues, pharmaciens, etc.) Avène à l'étranger.

« Eau Thermale Avène est depuis fin 2015 la première marque dermo-cosmétique mondiale devant nos concurrents. Sa force tient à une double signature, biologique et thermale, qui prend place ici à Avène-les-Bains où 290 collaborateurs arriment cette marque depuis la station thermale, au cœur de l'écosystème Avène », explique Eric Ducournau.

Une pépite pour le groupe tarnais détenteur d'un porte-feuille de dix marques complémentaires, dont le chiffre d'affaires de 1,2 Mds € en 2015 , en progression de 11,5 %, doit beaucoup au déploiement international d'Avène.

« En cinq ans, la marque Eau Thermale Avène a augmenté son chiffre d'affaires international de plus de 50%, apportant aujourd'hui la meilleure contribution au compte d'exploitation du groupe », précise Pierre-Yves Revol, président de la Fondation Pierre Fabre qui détient 86 % du groupe à travers la société de contrôle Pierre Fabre Participations.

À la source du génie entrepreneurial

Ce nouvel hôtel thermal porte surtout l'héritage de Pierre Fabre, fondateur d'un empire dermo-cosmétique, auquel ses collaborateurs rendaient à l'occasion un vibrant hommage.

« Il y avait dans un bâtiment rudimentaire, quelques cabines de soins qui accueillaient une centaine de curistes, essentiellement montpelliérains », rappelle Pierre-Yves Revol, remontant à la source de l'aventure Avène il y a vingt-cinq ans, lors « d'une visite d'inspection d'un site thermale en jachère en compagnie de Pierre Fabre ».

Depuis le groupe tarnais a investi 150 M€ en vingt ans sur la station, représentant « 400 emplois créés dans une vallée où il n'y en avait plus. C'est tout un canton qui revit, selon la volonté de Pierre Fabre de surmonter les difficultés inhérentes à l'enclavement », souligne Pierre-Yves Revol.

Pierre Fabre Dermo-Cosmétique (PFDC), filiale du groupe Pierre fabre, est le 2e laboratoire dermo-cosmétique mondial.  Effectuant l'essentiel de sa R&D et de sa production en régional Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées, PFDC détient des filiales dans 30 pays et commercialise ses produits dans 130 pays, employant 7 200 collaborateurs dont 26% en région.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :