Automobile : Logitrade signe un contrat avec PSA en partenariat avec Gefco

 |   |  407  mots
Logitrade, spécialiste de l'externalisation des achats, emploie 160 personnes à Montpellier
Logitrade, spécialiste de l'externalisation des achats, emploie 160 personnes à Montpellier (Crédits : Logitrade)
Logitrade, spécialiste de l'externalisation des achats, vient de démarrer, aux côtés du groupe Gefco, une nouvelle activité d’optimisation de la chaîne logistique après un appel d'offres lancé par PSA. Le Montpelliérain, à l'occasion, a créé un process unique sur le marché, pour lui permettre de gérer des volumes allant jusqu'à 400 M€ sur l'année.

Société spécialisée dans l'externalisation des achats et approvisionnements, Logitrade annonce à Objectif Languedoc-Roussillon qu'elle a démarré, cet été, une nouvelle activité visant à optimiser la chaîne logistique du constructeur automobile. L'appel d'offres, lancé par PSA en 2015, portait sur quatre points stratégiques (transport, logistique, approvisionnement et pilotage global, ou "tower control") et le Montpelliérain, allié au groupe Gefco (Courbevoie, 92) a remporté les deux derniers lots.

"Les logisticiens réfléchissent à la mise en place de schémas de type 4PL (pour "fourth-party logistics", décrivant la maîtrise d'ouvrage de l'ensemble des flux logistiques - NDLR) et le premier à franchir le pas est PSA, en externalisant une part importante de sa supply chain", explique Agnès Gaudineau, présidente de Logitrade.

Un process unique

Concrètement, Logitrade et Gefco seront en charge du pilotage, des approvisionnements des composants, du transport, du pré-assemblage des pièces jusqu'à l'usine principale de PSA, située à Mulhouse (68). Logitrade a consacré six mois à un programme de R&D pour créer un outil permettant de gérer les 1 400 références et les 150 équipementiers travaillant avec PSA sur ce projet de Zone Industrielle Fournisseurs (ZIF)

"Aucun outil disponible sur le marché ne correspondait au besoin, détaille Agnès Godineau. Nous avons donc développé en interne un programme de digitalisation capable de transporter les flux entre tous les acteurs mais aussi de les gérer en fonction des niveaux de stock, des calculs d'optimisation du transport, etc. C'est un jalon en termes de métier et de technologie : Logitrade est à ce jour le seul acteur français à proposer ce savoir-faire."

Des volumes très importants

L'exécution du contrat, qui va courir sur six ans, a démarré en juin dernier. Il pourra se traduire, en période de montée en cadence, par la gestion de volumes d'une valeur maximale de 400 M€ par an.

Pour les besoins de ce nouveau marché, Logitrade a décidé de réinternaliser son système d'information et a embauché une équipe de quatre informaticiens. Par ailleurs, l'entreprise a recruté sept experts en logistique industrielle.

"Avec ce nouveau savoir-faire, Logitrade peut désormais entrer dans les schémas de digitalisation et d'optimisation logistique que peuvent lancer d'autres grands constructeurs et équipementiers", ambitionne Agnès Gaudineau.

Logitrade, basée à Montpellier, emploie 160 collaborateurs. En 2016, elle a réalisé un chiffre d'affaires de 162 M€, qu'elle compte porter à 170 M€ sur l'exercice en cours.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :