Le groupe Chimirec fête ses 60 ans à Carcassonne

 |   |  468  mots
Le site de Chimirec à Carcassonne
Le site de Chimirec à Carcassonne (Crédits : Chimirec)
À l'occasion de ses 60 ans, le groupe Chimirec (collecte et traitement de déchets industriels) a entamé une tournée de ses sites en France, qui s'arrête à Carcassonne le 12 juin. L'usine audoise (42 personnes), qui approche son tonnage maximum, pourrait être renforcée par un établissement secondaire, à Muret (31).

Le président Jean Fixot et la gouvernance de Chimirec, à l'occasion des 60 ans du groupe spécialisé dans la collecte, le transit et le traitement de déchets industriels, ont entamé un tour de France de ses usines qui fait une halte, le 12 juin, à Carcassonne (11). L'usine audoise a elle-même connu une longue histoire : site dédié à la collecte de carburants et d'hydrocarbures expédiés depuis le Canal du Midi à l'origine, il devient Socodeli (société de collecte de déchets liquides) en 1993, évoluant en station de transit pour huiles usagers.

Le renouveau du site carcassonnais

Rachetée en 2005 par Chimirec, l'usine Chimirec-Socodeli assure la collecte du groupe dans le Grand Sud, sur une zone s'étendant de l'ex-Midi-Pyrénées jusqu'à Menton (06), près de la frontière italienne. En 2007, le groupe fait l'acquisition d'une usine plus grande à Beaucaire (30) pour assurer une bonne part de cette collecte, transformant l'usine de Carcassonne en établissement secondaire.

En 2010, Chimirec décide du renouveau du site carcassonnais. Une série d'investissements est lancée pour le renforcement de la capacité de traitement et de la flotte de véhicules (16 camions à ce jour) et pour des...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :