Océan Concept vise la mobilité du dernier kilomètre avec son triporteur électrique

Le Nîmois Océan Concept annonce la sortie de son nouveau modèle de triporteur électrique, le Virto 2C. Ses véhicules sans émission de CO2 sont déjà en activité dans le domaine de la propreté urbaine, mais avec cette nouvelle évolution, Océan Concept entend désormais adresser le marché de la livraison sur le dernier kilomètre.

2 mn

Le triporteur 100% électrique d'Océan Concept cible le marché du dernier kilomètre.
Le triporteur 100% électrique d'Océan Concept cible le marché du dernier kilomètre. (Crédits : Ocean Concept)

Aujourd'hui, les véhicules Virto d'Océan Concept, spécialement étudiés pour des applications professionnelles, compte parmi leurs clients plusieurs collectivités et entreprises en charge de la propreté urbaine.

Avec son nouveau modèle de triporteur électrique Virto 2C, équipé d'un plateau pouvant supporter une charge de 250 kg, la société (basée à Nîmes et filiale de la holding Océan Propreté, présidée par Emiliano Marcos) entend aussi désormais adresser le marché de la mobilité et de la livraison du dernier kilomètre.

L'entreprise a d'ailleurs proposé ses prototypes et ouvert des discussions avec différentes collectivités qui envisagent de créer des ZFE (zone à faibles émissions), pour tester les attentes autour de ce type de véhicules.

« Ce nouveau triporteur offre la possibilité d'intégrer un caisson d'1m3 pour des prestations de livraison, détaille Kalem Belhamane, responsable chez Océan Concept. Avec une autonomie de 60 kilomètres, ce véhicule en 100% électrique s'adapte à plusieurs opérations professionnelles, notamment dans notre secteur historique de la propreté urbaine. »

Une quarantaine de Virto 2C commercialisés en 2022

Océan Concept espère vendre une quarantaine de triporteurs électriques Virto 2C en 2022, notamment auprès de grands groupes, acteurs de la propreté que l'entreprise compte parmi ses clients, comme Suez ou Veolia.

« Nous ciblons aussi les collectivités, et des livraisons de Virto 2C sont d'ailleurs prévues à Bordeaux, Lyon et Marseille », poursuit Kalem Belhamane.

Créée en 2014, Océan Concept avait d'abord commencé à travailler en local avec les communes d'Alès et de Nîmes, avant de déployer ses premiers modèles de triporteur au national. Avec ses trois salariés, l'entreprise indique un chiffre d'affaires provisoire de 250.000 euros en 2021.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.