MagicPallet lance sa plate-forme à destination des transporteurs

 |   |  700  mots
MagicPallett lance officiellement sa plate-forme de gestion de palettes
MagicPallett lance officiellement sa plate-forme de gestion de palettes (Crédits : MagicPallett)
Afin d’éradiquer l’aberration écologique et économique des retours palettes en Europe, la start-up MagicPallet a annoncé, le 3 décembre, qu'elle lance la 1e plate-forme au monde d’échange de palettes dédiée aux transporteurs. Le marché est estimé à 38 000 entreprises en France, et 600 000 en Europe.

Après un mois de phase pilote, la start-up MagicPallet lance officiellement, lundi 3 décembre 2018, sa plate-forme de gestion de palettes qui vise à faciliter la vie des transporteurs tout en allégeant l'empreinte carbone.

Trois niveaux d'abonnement

En reprenant, il y a deux ans, les rênes d'une PME familiale de transport routier, Pierre-Edouard Robert (34 ans) s'est trouvé confronté aux problématiques de la gestion de retour des palettes chez ses expéditeurs.

« Un transporteur a dans l'obligation, et à ses frais, de ramener les palettes vides de ses clients à son point d'origine, quelque soit la distance à effectuer. Pour une PME de 200 camions, le coût des retours palettes s'élève à 200 000 € par an. Ce constat m'a fait réfléchir, j'en ai parlé à d'autres transporteurs et à des clients industriels. Tous ont été unanimes pour dire qu'il fallait trouver une solution collective à un problème collectif », raconte le jeune dirigeant.

S'appuyant sur la collaboration entre les transporteurs qui pourront désormais échanger des palettes là où ils en ont besoin et quand ils en ont besoin, la start-up MagicPallet a vu le jour en début d'année. Labellisée French Tech et hébergée au...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :