DMS amplifie sa percée sur le marché chinois

 |   |  312  mots
DMS va pouvoir vendre sa table de radiologie Platinum en Chine.
DMS va pouvoir vendre sa table de radiologie Platinum en Chine.
Le groupe héraultais DMS, spécialiste des systèmes d'imagerie dédiés à la radiologie numérique et conventionnelle, obtient le feu vert pour commercialiser sa table de radiologie en Chine. C'est un nouveau marché qui s'ouvre, après l'ostéodensitométrie.

Le 14 janvier, le groupe Diagnostic Medical Systems (DMS, 84 salariés, 22,3 M€ de CA en 2013), coté sur le marché Euronext Paris et basée à Mauguio (34) et à Nîmes (30), annonce avoir obtenu l'homologation des autorités chinoises pour la commercialisation de sa table de radiologie Platinum.

En Chine, DMS travaille avec Wandong, l'un des principaux acteurs du marché de la radiologie dans ce pays, selon un accord de distribution conclu en 2013, portant sur la table de radiologie Platinum et visant principalement les hôpitaux haut-de-gamme chinois, estimés à environ 1 200 dans le pays.

« L'obtention de cette homologation constitue une étape majeure pour la poursuite du développement de DMS en Chine, pays sur lequel nous étions déjà présents sur le segment de l'ostéodensitométrie, commente Jean-Paul Ansel, P-dg de DMS. La commercialisation va désormais pouvoir débuter avec des premières ventes escomptées dans le courant de l'année 2015. »

Fin 2014, le groupe avait réalisé une augmentation de capital de 8,35 M€. Une levée de fonds visant à permettre le remboursement de la dette obligataire de 6 M€, souscrite en août 2014 par DMS pour financer sa prise de participation (72,88 %) au capital de l'entreprise toulousaine Alpha MOS  (instrumentation analytique sensorielle).

« L'année 2015 sera marquée par la poursuite du développement commercial de DMS, notamment aux États- Unis et en Chine, mais également par la mise en commun des savoir-faire technologiques et commerciaux avec Alpha MOS, déclare Jean-Paul Ansel. Le nouvel ensemble devrait, dans les années qui viennent, tirer parti d'importantes opportunités de conquête de nouveaux marchés dans le diagnostic médical et le bien-être, ainsi que dans le développement des micro-capteurs pour diverses applications dans le domaine des objets connectés... Les fonds levés vont également nous permettre d'accélérer nos développements technologiques en imagerie médicale, notamment en radiologie 3D. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :