Changement de direction à Intrasense

 |   |  264  mots
Nicolas Reymond, nouveau DG d'Intrasense
Nicolas Reymond, nouveau DG d'Intrasense (Crédits : Intrasense)
Changement de gouvernance à la tête d'Intrasense. Le spécialiste des solutions logicielles d'imagerie médicale annonce l'arrivée de Nicolas Reymond à la présidence du Conseil d'administration. Le fondateur et P-dg historique, Stéphane Chemouny, s'abstient de tout commentaire.

La décision prend effet vendredi 9 février. Après le Conseil d'administration du 8 février, Nicolas Reymond, 36 ans, devient le nouveau DG d'Intrasense. Sa mission sera de "développer l'activité d'Intrasense et de lui permettre d'atteindre au plus vite la rentabilité opérationnelle", indique le groupe par communiqué.

Nicolas Reymond entre chez Intrasense en septembre 2016, où il officiait comme directeur du développement et des partenariats. Ingénieur de formation (INP ENSEEIHT). Auparavant, il avait passé dix ans au sein de la branche médicale de Philips, occupant différentes fonctions (opérations, marketing et business development).

Contacté par Objectif Languedoc-Roussillon, le fondateur et P-dg historique d'Intrasense, Stéphane Chemouny, ne souhaite par faire de commentaire dans l'immédiat.

Une entrée en bourse en 2012

Créée en 2004 par Stéphane Chemouny, l'entreprise montpelliéraine, s'introduit en bourse (Nyse Alternext de Nyse-Euronext à Paris) le 16 février 2012. La société se lance ensuite à l'international, notamment dans l'Asie du Sud Est, la Chine et la Turquie, mais aussi le marché américain via un partenariat avec PACS Merge, filiale d'IBM Watson.

Au printemps dernier, la société annonçait se recentrer sur le lancement de nouvelles offres, aux cycles plus longs, au détriment de la vente directe. Un changement de stratégie qui amenait une baisse du chiffre d'affaires sur le premier semestre 2017, à 1,2 M€ en juin 2017, contre 1,5 M€ en juin 2016.

La CA annuel en 2016 était de 3 M€, avec un résultat net d'exploitation négatif (-1,7 M€ en 2016). Une situation qui s'améliorait après les résultats de 2014 (-5,4 M€) et 2015 (-2,7 M€).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :