Scimob en vedette sur l'App Store et Google Play

 |   |  365  mots
94%, signé Scimob, s'impose dans le Top 10 de l'App Store pour 2015.
"94%", signé Scimob, s'impose dans le Top 10 de l'App Store pour 2015. (Crédits : Scimob)
Une semaine après un 1er jeu retenu sur le Best Of de Google Play, la start-up montpelliéraine a annoncé, le 14 décembre, que son titre phare "94%" vient d'être classé par Apple dans son Top10 des applis les plus téléchargées en France, aux côtés de WhatsApp, Facebook ou YouTube.

Éditeur de jeux vidéo basé à Montpellier, Scimob annonce que son jeu vedette, "94 %", vient d'être classé par Apple dans le Top 10 des applications les plus téléchargées sur sa plate-forme App Store en France en 2015. Cette performance intervient une semaine après la sélection par Google Play d'un autre jeu du Montpelliérain, baptisé "World Academy", au sein de son Best of 2015.

Aux côtés de Facebook et YouTube

La sélection de "94 %" en neuvième position dans le Top 10 de l'App Store classe ce jeu parmi des applications mondialement connues telles que WhatsApp (2ème), Snapchat (5ème), mais aussi Facebook (6ème), YouTube (7ème) ou Instagram (8ème). Prolongeant une série de jeux démarrée en 2012 ("94 seconds", "94 degrees"), cette nouvelle version, lancée en début d'année 2015, a déjà enregistré plus de 35 millions de téléchargements dans le monde (versions iOS et Android confondues).

"Le succès de "94%" s'appuie sur l'existence d'une communauté de joueurs, qui connaissent le jeu au travers des deux précédentes versions mais aussi des mises à jour que nous faisons en permanence, précise Marie Monziols, responsable Business & Strategy de Scimob. Il y a donc une attente spontanée autour de "94%", mais ce classement témoigne aussi du crédit accordé à notre jeu. Notre présence dans le Top 10 est d'autant plus gratifiante que nous consacrons des budgets bien inférieurs à un WhatsApp pour acquérir de nouveaux utilisateurs."

En forte croissance

Ces deux coups d'éclat illustrent la réussite du business model de Scimob, qui développe des jeux sur une base gratuite (freemium), tout en s'assurant un chiffre d'affaires en forte croissance. Après 1,5 M€ en 2014, la start-up montpelliéraine compte réaliser 6,6 M€ cette année et prévoit de recruter 10 à 15 personnes en 2016.

Après un jeu lancé en 2014, et 5 nouvelles séries débutées en 2015 (dont "World Academy", "Kezako Image" et "Kezako Rebus"), Scimob prévoit de continuer à décliner cette offre en 2016, "tout en créant de nouvelles marques", selon Marie Monziols. Traduites dans 15 langues en 2015, ces séries pourraient connaître cinq traductions supplémentaires en 2016, et une diffusion élargie en conséquence.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :