Stravvel fait voyager ceux qui en sont empêchés

La startup Stravvel vient d'être honorée par le prix spécial du jury du prix Alfred Sauvy. Développée par Pascal Guedj au Soler (Pyrénées-Orientales), au sein de la Cité digitale, la start-up développe une étonnante solution de voyages immobiles à destination de ceux qui ne peuvent voyager…

3 mn

Avec sa startup Travvel, Pascal Guedj veut permettre le voyage à ceux qui en sont empêchés grâce à la réalité virtuelle.
Avec sa startup Travvel, Pascal Guedj veut permettre le voyage à ceux qui en sont empêchés grâce à la réalité virtuelle. (Crédits : Stravvel)

Pascal Guedj a fait toute sa carrière dans l'ingénierie du tourisme en développement des destinations pour des gouvernements ou des collectivités locales, et nourri, en parallèle, une passion pour le cinéma. Avec Stravvel, il a lié les deux dans la startup qu'il a créée. Avec un concept simple : permettre de voyager à ceux qui en sont empêchés.

« Ces voyages sont des moyens de surmonter l'inégalité face à la consommation touristique et puis cela crée des émotions, du lien social. En travaillant avec ce que nous appelons des collectifs vulnérables, nous leur offrons une opportunité de se reconnecter au monde » détaille-t-il.

Ces collectifs vulnérables, ce sont en particulier les personnes âgées dans les Ehpad, sa première cible. Mais il pense déjà à d'autres publics, les personnes âgées qui parviennent à rester chez elles, les personnes handicapées avec l'aide de tablettes...

Et il insiste sur la dimension économique et solidaire de son projet : « Si l'on agrège les personnes âgées, les personnes handicapées, ceux qui n'ont pas les moyens, environ 40% de la population française sont aujourd'hui exclus du tourisme, c'est à cette population que s'adresse mon projet ».

L'interactivité en plus

Pour faire voyager ses clients, Pascal Guedj ne laisse rien hasard. Chaque destination est minutieusement préparée, scénarisée, écrite. Les « voyages » durent trois fois une heure sur une semaine et sont suivis, en direct, sur un écran par les résidents.

La différence avec un reportage télévisé, c'est l'interactivité. Avant le voyage, il expédie dans les établissements des mallettes sensorielles avec des éléments qui apparaîtront dans les directs, bonbons à la violette ici, échantillons de tissus ou de parfum là, selon le programme.

« Pour chaque voyage, le Stravveler rencontre en direct des intervenants avec lesquels les résidents peuvent interagir, posée des questions et obtenir des réponses » ajoute-t-il.

Côte d'Azur, Occitanie, Normandie, Stravvel a déjà plusieurs destinations à son catalogue et quasi-une programmation par mois...

Si l'élaboration du concept remonte à 2017, l'entreprise a été créée en octobre 2020 et a bénéficié du soutien de la Région Occitanie et de la Bpifrance. Elle emploie pour l'heure six personnes, majoritairement au Soler, et s'est vue honorée, le 16 mars dernier, du prix spécial du jury du Prix Alfred Sauvy (destiné à soutenir et à récompenser des entreprises innovantes installées dans les Pyrénées-Orientales).

« Nous allons mettre en place une levée de fonds de démarrage à la fin de cette année auprès de business-angels à impact », annonce Pascal Guedj.

Une vingtaine d'établissements équipés

Pour l'heure, une vingtaine d'établissements de la France entière ont testé le concept, ce qui représente autour de 500 personnes, 500 voyageurs d'un genre nouveau. En février, Stravvel était sur la côte d'Azur, à Saint-Paul-de-Vence, au Carnaval de Nice et à Marine Land.

« C'est très intéressant, cela nous permet d'attirer des personnes qui ne viennent pas forcément aux autres activités. C'est un moyen pour certains de revoir des lieux qu'ils connaissent, pour d'autres, de continuer à découvrir », ajoute Laure Boyer, animatrice coordinatrice de la résidence Domitys La Frégate des Sables d'Olonnes.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.