La Région et la SNCF généralisent le TER à 1 €

 |   |  445  mots
Dès le 5 janvier 2015, on voyagera pour 1 € sur toutes les lignes de TER en Languedoc-Roussillon. Christian Bourquin, le président de Région, l'a annoncé le 28 février, aux côtés d'Alain Le Vern, directeur général SNCF Régions.  

C'est l'aboutissement d'une politique tarifaire inédite en France : à compter du 5 janvier 2015, on pourra emprunter toutes les lignes TER du Languedoc-Roussillon (1 500 km de lignes ferroviaires, 200 trains quotidiens) pour la somme d'1 €.

« Que de chemin parcouru depuis que les TER ont été confiés aux Régions en 2002 ! note Alain Le Vern, directeur général SNCF Régions et Intercités, présent à Montpellier le 28 février, à l'occasion de l'annonce devant les médias de cette généralisation. Le TER est devenu un élément d'excellence, avec plus de 92 % de taux de régularité. »

Une généralisation qui intervient après le lancement progressif de cinq premières lignes en 2011 et 2012 dans chacun des cinq départements de la région (Nîmes/Le Grau-du-Roi, Perpignan/Villefranche-de-Conflent/Vernet-les-Bains, Carcassonne/Limoux/Quillan, La Bastide/Mende/Marvejols, et Béziers/Ceilhes/Roqueronde).

Sur l'année 2012, la fréquentation sur ces cinq lignes a été multipliée par trois, avec près de 650 200 voyages (200 000 avant l'application du nouveau tarif). Chiffre qui est monté à 695 000 en 2013.

« Il y avait des obstacles à faire sauter, il y a eu des négociations serrées et des bras de fer, mais on a abouti ! », se félicite Christian Bourquin, président de la Région Languedoc-Roussillon.

À initiative inédite, méthode inédite, mise en avant par Alain Le Vern : « Nous avons actionné plusieurs leviers : la tarification, le service rendu, le gain de productivité ».

La Région compensera les charges supplémentaires d'exploitation résultant de la mise en œuvre de ce nouveau service, soit 3,5 M€. Une charge qui intervient en plus de la convention annuelle d'exploitation (106 M€) qui lie déjà les deux partenaires.

Les TER, qui sont aujourd'hui empruntés par 23 000 passagers par jour en Languedoc-Roussillon, disposeront de places à 1 € en quantités variables, selon les lignes, les horaires, la fréquentation.

La réservation des billets à 1 € devra se faire par internet (avec impression sur papier ou enregistrement sur smartphone), une opération qui sera possible, à partir du 15 décembre 2014, sept jours avant la date du voyage souhaité.

La question de l'adaptation des 13 000 abonnements en vigueur sur le réseau régional (environ 0,80 € pour 50 km parcourus) à cette nouvelle tarification interviendra courant 2015 pour une application en septembre 2015.

Cette politique tarifaire propre au Languedoc-Roussillon ne devrait pas avoir vocation à se dupliquer ailleurs, chaque région ayant sa propre problématique et ses propres besoins, précise Alain Le Vern.

Cécile Chaigneau

Lire également :
Le premier TER à 1 € prévu cet été

Légende : Christian Bourquin, président de la Région Languedoc-Roussillon, et Alain Le Vern, directeur général SNCF Régions et Intercités.
Crédit photo : Conseil régional Languedoc-Roussillon

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :